Ban Chiang (4/5) : Le musée National (partie 3)

Toutes les fouilles menées avec tant de précautions ont permis d’avoir une première approche de ce qu’était la civilisation de Ban Chiang, bien que beaucoup de zones d’ombre persistent.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Musée National de Ban Chiang

BAN CHIANG 4 02

BAN CHIANG 4 03

Les salles suivantes font l’état de la connaissance tant sur la population que sur son mode de vie.

123 squelettes humains ont été retrouvés et 112 ont été étudiés pendant 6 ans par l’Université d’Hawaï aux Etats-Unis.

BAN CHIANG 4 04

Ces études ont permis de connaitre les principales caractéristiques de la population tant physiques que sur ses conditions de nutrition, ses pathologies.

Les hommes mesuraient de 1,62 à 1,72 mètres et les femmes de 1,47 à 1,55 mètres. Un crane assez large avec un front haut et des pommettes saillantes. L’âge moyen de la mort était de 31 ans, quelques squelettes indiquent un âge pouvait aller jusqu’à environ 50 ans, mais avec un taux de mortalité infantile élevé. Sur les squelettes il n’a pas été observé de traces d’épidémies, mais des traces de trépanation pourraient être la marque de traitements médicaux.

L’environnement de Ban Chiang

Les traces d’animaux terrestres et aquatiques, ainsi que les plantes trouvées dans les excavations indiquent que le climat et l’environnement étaient soumis à la mousson comme ils le sont aujourd’hui. La forêt couvrait plus le territoire et progressivement a été transformée en champs de riz. L’absence de traces d’animaux vivant dans les forêts denses montre que la forêt était relativement ouverte. Les animaux sauvages étaient consommés dans la vie courante et servaient également d’offrandes aux défunts. Les os de certains étaient transformés en outils ou en ornements. On trouve des traces de tigres, de buffles sauvages, de rhinocéros, de lièvres, de cerfs. La chasse a continué après l’expansion de l’agriculture.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Musée National de Ban Chiang

On a trouvé beaucoup de traces d’animaux aquatiques (poissons, crabes et coquillages) qui montrent qu’ils étaient une source importante d’approvisionnement.

L’agriculture a été toujours été pratiquée par la population de Ban Chiang et en particulier le riz. On en a trouvé des traces dans les sépultures mais également sur les décorations de poteries. Mais l’élevage était également pratiqué, des os de porcs, de chiens, de poulets indiquent que ceux-ci étaient élevés pour se nourrir. Les buffles d’eau semblent être apparus plus tard.

Vidéo :

Les découvertes permettent de connaitre aussi l’artisanat de cette population, par les objets et les outils.

La poterie à Ban Chiang

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Poterie (Musée National de Ban Chiang)

Les poteries étaient utilisées comme ustensiles dans la vie de tous les jours mais également comme offrandes dans les rites funéraires. En plus de la vaisselle beaucoup d’objets étaient utilisés pour faire la poterie, ce sont les mêmes que l’on utilise encore aujourd’hui.

L’analyse de la composition des poteries montre que l’argile était mélangé à des balles de riz ce qui leur donnait de la résistance. La découverte de pilons d’argile amène à la conclusion que les poteries étaient modelées à la main. Les poteries les plus importantes étaient composées par l’addition de parties modelées séparément.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Musée National de Ban Chiang

Après que le pot soit décoré par incision, marqué à la corde ou d’autres dessins, il était laissé à l’air libre et ensuite cuit dans des fours relativement rudimentaire.

BAN CHIANG 4 08

Les dessins à la peinture rouge sont caractéristiques de Ban Chiang. Le rouge est composé d’ocre rouge ou d’hématite en poudre mixée avec de la sève. Ces dessins sont apparus il y a environ 2.300 ans à Ban Chiang. Ce sont généralement des combinaisons de spirales, d’ovales, de lignes courbes, …

La production de bronze à Ban Chiang

BAN CHIANG 4 09

Elle est apparue il y a environ 4.000 ans à Ban Chiang. Les objets ornementaux tels que bracelets et bagues et les outils comme des axes, des flèches, des fers de lance, des hameçons, mais aussi les moules en pierre, les creusets, les moules bivalves témoignent du coulage du bronze par les habitants de Ban Chiang.

BAN CHIANG 4 10

BAN CHIANG 4 11

La plupart des objets contiennent entre 10 et 15% d’étain, plus tard  ce sera vers 20% avec un bronze plus doré mais qui nécessite d’être forgé. Le cuivre semble provenir de la région de Vientiane et l’étain de la région de Nong Khai.

La technique de la cire perdue a aussi été utilisée pour la production de bijoux.

La production d’acier à Ban Chiang

BAN CHIANG 4 12

L’acier est apparu il y a environ 2.000 ans, il nécessite en effet une plus grande technicité. Il a été au début associé au bronze, on trouve ainsi des bracelets de bronze avec des motifs décoratifs en acier. Ensuite de par sa plus grande solidité il a été utilisé pour les outils.

De nombreux vestiges de forge ont été trouvés lors des fouilles

Le textile réalisé à Ban Chiang

Beaucoup de traces de vêtements y compris imprimés ont été retrouvées. Les vêtements étaient faits en chanvre et en coton. On a également trouvé beaucoup de ces petits cylindres en poterie qui servaient à imprimer des motifs sur les tissus.

BAN CHIANG 4 13

BAN CHIANG 4 14

Toutes ses découvertes ont remis en cause les théories antérieures selon lesquelles il n’y avait pas ou très peu d’habitants dans ces régions à l’époque préhistorique. Les traces jusqu’alors trouvées faisait plus penser à du nomadisme. Ban Chiang a montré qu’une population sédentaire existait et qu’elle avait développé des techniques lui permettant de subsister et prospérer.

Beaucoup d’interrogations demeurent, en particulier sur les rites funéraires qui s’ils ont pu être observé grâce à l’ensemble des sépultures ne sont pas expliqués.

BAN CHIANG 4 15

Eat Et Chang à Ban Chiang 4

Les aventures de Eak et Chang

Les articles du voyage à Udon Thani :

03/05/2015 Train : Voyage de nuit Bangkok – Udon Thani

10/05/2015 Une journée dans un village de l’Isan : Ban Phanna

13/05/2015 La fête au village de Ban Phanna en Isan

17/05/2015 Ban Chiang (1/5) : La préhistoire thaïlandaise

20/05/2015 Ban Chiang (2/5) : Le musée national (partie 1)

24/05/2015 Ban Chiang (3/5) : Le musée national (partie 2)

27/05/2015 Ban Chiang (4/5) : Le musée National (partie 3)

30/05/2015 Ban Chiang (5/5) : Le musée national (partie 4)

03/06/2015 Udonthani (1/2) : Une ville au nord de l’Isan

07/06/2015 Udonthani (2/2) : Le temple San Chao Pu-Ya et le musée de la moralité

10/06/2015 Excursion à Nong Han : Le lac aux lotus

14/06/2015 Udonthani : Une journée à Nong Khai (partie 1)

17/06/2015 Udonthani : Une journée à Nong Khai (partie 2)

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.