Boire ou pas l’eau du robinet à Bangkok

Boire ou pas l’eau du robinet à Bangkok

Pour un grand nombre d’occidentaux se rendant en Asie pour la première fois et plus particulièrement en Thaïlande, la question sanitaire s’avère souvent préoccupante :

  • Faut-il des vaccins particuliers ?
  • Peut-on manger sans risque la nourriture en vente dans la rue ?
  • L’eau est-elle potable ?

En vous parlant aujourd’hui de la manière dont les Bangkokois se procurent de l’eau potable, vous allez découvrir les systèmes ingénieux qu’ils ont mis en place. Ces solutions extrêmement économiques ont de quoi rendre envieux les occidentaux aux vues de la comparaison des factures d’eau qu’ils peuvent avoir dans leur pays et celles que l’on a en Thaïlande

Tout d’abord à Bangkok, il y a deux types d’approvisionnement en eau au niveau domestique. Soit l’eau est fournie par la régie municipale via un réseau comme c’est majoritairement le cas en occident, soit les maisons, hôtels, bâtiments possèdent des citernes alimentées régulièrement par des camions à eau.

L’eau du réseau municipal :

L’eau fournit par le réseau de la ville est potable quoiqu’en dise les divers avis que l’on peut lire à travers divers forum ou sources sur le net. Par contre, le réseau de plomberie étant particulièrement usagé et hors normes (par rapport à l’Europe), la prudence s’impose quant à la boire directement au robinet !

L’eau potable au distributeur :

C’est pourquoi dans les résidences, on trouve très souvent des distributeurs d’eau potable au rez-de-chaussée permettant de se réapprovisionner soi-même en remplissant soi même ses bouteilles moyennent quelques Bahts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces distributeurs sont souvent loués par les résidences auprès de compagnies telle que « Rainbow ». Ce contrat de location assure la maintenance de ces machines qui permettent de rendre l’eau potable par osmose inverse (processus de multi-filtrations permettant de retenir les microparticules jusqu’à 0,3 microns). Ces appareils sont équipés de monnayeur(s) acceptant les pièces de 1, 2, 5, 10 Bahts. Suivant les réglages effectués on obtient entre 1 litre et 1,25 litre d’eau potable pour 1 Baht.

Pour se donner une idée du montant que dépense en eau un ménage de 4 personnes à Bangkok, il faut compter environ 300 Bahts (7,5€) par mois pour la facture de la régie municipale (eau utilisée pour les douches, toilettes, ménage, cuisine) et à raison de 2 litres d’eau potable par personne et par jour pour une famille de 4 personnes :

2 litres * 4 personnes * 30 jours = 240 litres par mois

240 litres * 1 Baht = 240 Bahts soit 6€ par mois

Donc la facture d’eau pour cette famille s’élève au total à 7,5€ + 6€ soit 13,5€ par mois !!!

Vidéo : « Is it safe to drink the tap water in Bangkok »

Les livraisons d’eau :

De nombreuses entreprises et certains particuliers, préfèrent opter pour la livraison régulière d’eau en bonbonne par des sociétés telles que Sprinkle. Ces bonbonnes d’une contenance de 18,9 litres sont facturées (à titre d’exemple) par cette société, 62 Bahts hors taxe (TVA à 7% à rajouter).

Dans le principe, il a y plusieurs formules (« packages ») en fonction du nombre de bouteilles que vous désirez recevoir par semaine. Vous devez d’abord donner un dépôt de garantie de 200 Bahts (5€) par bouteilles, correspondant au nombre de bonbonnes que vous aurez en permanence à disposition à votre domicile. Puis vous réglez par avance (exemple) un « set » de 24 bouteilles qui vous seront livrées au rythme de 3 par semaine.

Ces formules conviennent parfaitement à des entreprises, car elles ne perdront pas de temps à aller remplir manuellement leurs bouteilles d’eau potable aux distributeurs (voir chapitre précédent) ou à des particuliers en villa, car les lotissements sont plus rarement équipés de ces fameux distributeurs.

Cette solution coûte un peu plus cher que la précédente, ce qui est normal au regard du service rendu, mais reste néanmoins bien inférieure en comparaison des factures d’eau que vous recevez en Europe.

Filtration autonome :

Une autre solution consiste à créer son autonomie concernant le système de filtration pour rendre l’eau potable. Des sociétés telles que « Water Machine Thailand » proposent des solutions adaptables aux particuliers dans le cas de villa.

Il s’agit d’un processus mécanique de filtration qui peut être mis à la sortie des citernes d’eau de la maison et ainsi alimenter l’intégralité de la villa en eau potable. Cette solution convient bien aux nouvelles constructions car la tuyauterie est aux nouvelles normes (souvent en PVC).

Si la maison est ancienne, un autre système s’installe directement sous l’évier devant délivrer l’eau potable (souvent dans la cuisine).

Ce type de société équipe aussi à plus grande échelle, directement des résidences neuves, des hôtels et aussi des villages… !

De l’eau potable à partir de l’air :

Il s’agit d’un nouveau procédé permettant de rendre l’eau potable en provenance de la condensation de l’air. Ce système original, développé par « Pure Aqua Thailand » est particulièrement adapté aux pays tropicaux où le taux d’humidité est élevé.

Vous avez déjà observé ce phénomène, que ce soit à la sortie d’un climatiseur, sur un frigo, ou tout simplement en mettant à l’air libre en plein été une bouteille froide sortie du frigo. Dans ce dernier cas (le plus fréquent que vous puissiez observer) vous verrez de la condensation se former sur cette bouteille, jusqu’à former une petite flaque d’eau autour d’elle.

C’est ce principe qui est retenu par ce dispositif, il ne reste plus qu’à filtrer l’eau de cette « flaque » pour obtenir de l’eau potable.

Ce système est intégré dans un distributeur gratuit d’eau potable, qui peut être installé aussi bien chez un particulier que dans une entreprise.

Réagissez : Vous qui vivez en Thaïlande ou dans d’autres pays tropicaux, connaissez-vous d’autres systèmes permettant de rendre l’eau potable ?

A lire sur le même thème :

Virement international en Thaïlande

Récupérer la TVA à la fin de son séjour en Thaïlande

Pourboires en Thaïlande

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 6 décembre 2012
Filed in category: Divers, and tagged with: , ,

2 Responses to Boire ou pas l’eau du robinet à Bangkok

  1. pierre (29 comments) says:

    À Toamasina (ex-Tamatave, le grand port de Madagascar sur la côte Est), l’eau du robinet était tellement chlorée au début des années 90 qu’elle était bactériologiquement potable. Mais sous la douche, et surtout après, ça grattait un max.
    Pour la boire, nous utilisions des bougies en porcelaine surtout pour retirer la latérite : le filtre s’encrassait rapidement.
    Un camarade basé à Tuléar (sud-ouest de l’ile) avait très vite arrêté de boire l’eau en bouteille pour passer à l’eau filtrée : 3 jours de trajets en camion depuis la capitale, et sous le soleil, altéraient quelque peu la qualité de cette eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2018 All Rights Reserved.