Cinq milliardaires thaïlandais

Le magazine américain FORBES a publié le 8 mars, sa25eme liste annuelle des milliardaires en dollars de la planète.

 

Cette liste comprends 5 thaïlandais :

FAMILLE DHANIN CHEARAVANONT : 7 milliards de dollars 133eme fortune mondiale

La famille Chearavanont  est une entreprise familiale thaïlandaise d’origine chinoise basée à Bangkok, qui a des racines ancestrales en Chine.
Avec une fortune estimée à 7 milliards de dollars, c’est une des familles chinoises les plus riches au monde, et la première fortune thaïlandaise.
Le père de Dhanin Chearavanont, Chia Ek Chor, et son oncle, Chia Hui Seow, ont quitté la Chine pour Bangkok dans les années 1920 pour commencer à vendre des semences et des produits chimiques agricoles. Leur activité est diversifiée géographiquement à travers l’Asie. Dans les années 1980, lorsque la Chine s’est ouverte aux entreprises étrangères, le groupe Charoen Pokphanded est devenu le partenaire privilégié des marques internationales telles que Honda, Wal-Mart, Tesco.
Le CP Group est l’un des plus importants conglomérats d’Asie et opère dans l’agriculture, les télécommunications, le marketing, la distribution et la logistique, le commerce international, la pétrochimie, les biens et l’aménagement du territoire, l’intégration des cultures, les assurances, les aliments, l’automobile…
L’aîné, le fils Dhanin Soopakij Chearavanont vit tout autour de l’Asie, mais Marisa sa femme et ses quatre enfants Kane, Tanya, Mark et Sean résident à Hong Kong.

Affaires familiales :

Vous pouvez retrouver une présentation des restaurants du Groupe CP dans la rubrique gastronomie qui a été publiée le 4 avril 2011.

CHAROEN SIRIVADHANABAKDI Le brasseur : 5,5 milliards de dollars 184eme fortune mondiale

ThaiBev Charoen Sirivadhanabhakdi, ou Thai Beverage Public Company Limited, est l’un des plus grands producteurs d’alcool d’Asie du Sud. La société est peut-être mieux connue pour la production de la bière Chang.

ThaiBev est aussi un sponsor de l’équipe d’Everton Football Club en Premier League anglaise, et le pachyderme emblématique Chang orne le maillot du club. (« Chang » est le mot thaï pour éléphant.)

La société produit également des eaux gazeuses, le Sang Som et le célèbre whisky thai Mékong (le terme «whisky» est utilisé au sens large ici), et la bière d’inspiration allemande Federbrau.

La fortune de Charoen est estimée à plus de  5,500,000,000 $ – pas mal compte tenu que l’homme d’affaires de 66 ans est le fils d’un vendeur ambulant de nourriture.

Charoen est également propriétaire du Bangkok Pantip Plaza, où l’on peut acheter toutes sortes de produits informatiques et gadgets associés.

La bière Chang avait été présentée le 14 mars 2011, vous pouvez retrouver cette présentation dans la rubrique Gastronomie.

CHALEO YOODVIDHYA : 5 milliards de dollars 205eme fortune mondiale

Chaleo Yoovidhya est le co-fondateur de Red Bull, dans lequel il détient une participation de 49 pour cent. En 2009, la société a réalisé aux États-Unis 4,4 milliards de dollars de ventes. Riche en caféine, le mélange est populaire auprès des « ravers », des habitués des discothèques, et des travailleurs dans le monde entier.

Red Bull a fait ses débuts en 1987 sous ce nom là, et bénéficie désormais d’une part de marché significative parmi les boissons énergisantes. Cette boisson existait déjà en Thaïlande sous le nom de « Krating Daeng ».

Dernières infos :

« Le cofondateur de l’entreprise de boissons énergisantes Red Bull, le milliardaire thaïlandais Chaleo Yoovidhya, est décédé ce samedi 17 mars 2012 à l’âge de 89 ans, a indiqué une porte-parole de la compagnie. Chaleo, père de 11 enfants, est mort de vieillesse dans la matinée. Sa fortune était estimée à 5 milliards de dollars l’an dernier, ce qui faisait de lui le deuxième homme le plus riche de Thaïlande, selon le magazine Forbes qui l’avait classé première fortune du pays en 2009. Selon les médias locaux, il venait d’une famille modeste d’origine chinoise habitant dans la province de Phichit (nord), qui vivait de l’élevage de canards et du commerce des fruits. Il était venu à Bangkok pour aider son frère dans sa pharmacie avant de devenir vendeur et de démarrer en 1962 une entreprise de produits pharmaceutiques, T.C Pharmaceuticals. C’est au sein de celle-ci qu’il a lancé en 1976 la boisson énergisante « Kating Daeng » (‘taureaux rouges’ en thaï), qui s’imposera sur le marché en deux ans seulement, devenant très vite populaire en particulier auprès des ouvriers et des chauffeurs poids lourds. Ce succès inspirera l’internationalisation de la marque sous le nom de « Red Bull », en 1984, à la faveur d’une association avec un génie du marketing, l’Autrichien Dietrich Mateschitz, tombé sous le charme des boissons énergisantes en visitant l’Asie. Lancée en Autriche en 1987 pour son démarrage à l’international, la boisson (contenant de la taurine, des vitamines et de la caféine notamment), produite dans l’usine de Chaleo, est vendue aujourd’hui dans plus de 70 pays. Chaleo et Mateschitz possédaient chacun 49% de la société Red Bull, les 2% restants étant la propriété du fils de Chaleo, Chalerm Yoovidhya. Red Bull est propriétaire de deux équipes de football, Red Bull Salzburg en Autriche et les New York Red Bulls aux Etats-Unis, ainsi que d’une écurie de Formule 1, double championne du monde en titre. « 

 

Voir l’article plus complet sur Red Bull paru le 27 février dans la rubrique Gastronomie.

ALOKE LOHIA : 1,9 milliards de dollars 683eme fortune mondiale

Aloke Lohia a pris place dans le monde avec Indorama, parmi les producteurs de polyester intégré sur le marché public en 2010.

Le cours de l’action est en baisse de 40% par rapport à il y a un an, bien que toujours en hausse de 300% depuis son introduction. Malgré tout, sa société continue à se développer. Elle a acheté des sociétés de polyester aux États-Unis, au Mexique, en Allemagne, en Pologne et en Chine. En Janvier, elle a acquis une usine de fibre de polyoléfine en Géorgie.

Résident thaï permanent, Aloke est le fils d’un entrepreneur indien et le frère du milliardaire Sri Prakash Lohia, l’un des plus riches indonésien, mais vit en Thaïlande depuis plus de 20 ans.

KRIT RATANARAK : 1,2 milliards de dollars 1015eme fortune mondiale

Krit Ratanarak,né en 1946 est le président de Bangkok Broadcasting & Television Company (BBTV). Il est à la tête de l’un des principaux groupes thaïlandais d’entreprises familiales. La famille Ratanarak a des participations importantes dans un certain nombre de sociétés thaïlandaises dont la Banque de Ayudhya, Siam City Cement, Ayudhya Allianz CP, Ayudhya Inssurance, Matching Studio et Eastern Star Immobilier ainsi qu’une participation majoritaire dans BBTV.

Krit a repris les entreprises familiales après la mort de son père en 1993 Chuan. Chuan Ratanarak était issu d’une famille immigrante chinoise qui était venue vivre en Thaïlande alors qu’il n’avait que 6 ans. Il a commencé à travailler dans les docks de Bangkok. Il a économisé jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’acheter son propre navire et a mis peu de temps à exploiter une entreprise de transport couronnée de succès. Au cours des années suivante Chuan a fondé la Banque d’Ayudhya, Siam City Cement et à Bangkok Broadcasting & Television Company, opérateur de Canal 7 en Thaïlande, qui a eu plus de 50% de part d’audience du pays pendant plus de trois décennies.

Dans les années 1980 Chuan avait créé un groupe diversifié d’entreprises qui en 2011 avait sur le marché une valeur cumulée de plus de 12 milliards de dollars.

Et vous? Vous êtes classés en quelle position par le magasine Forbes, histoire que je sache combien de milliardaires lisent mon blog? 🙂

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

7 Responses to Cinq milliardaires thaïlandais

  1. Hé ben dis donc, avec 5 milliardaires dans un pays pas être réputé être riche, cela vient à confirmer la loi des 20/80 (20% des personnes qui détiennent 80% des richesses). C’est juste énorme, ils doivent vraiment avoir la belle vie.

  2. Conseils aux voyageurs (8 comments) says:

    La bière Chang la moins chère comparé aux 2 autres bières! un régal

  3. Guide Pekin (3 comments) says:

    Jolie liste ! Le jour ou je peux y figurer je vous contacterai !
    Etre parmi cette liste et vivre en Thailande…le reve

  4. SJ-Grand - Comptabilité Chine (1 comments) says:

    On peut voir que dans les pays émergeant le nombre de nouveaux riches est en train d’exploser malgré la crise des pays occidentaux.

  5. Patrice (1 comments) says:

    Me sentant Thai dans l’âme, je pense souvent à aller vivre en Thailande. J’étais justement en train de préparer ma fortune ;-). Je te fait signe quand tu pourras me rajouter à la liste 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code