Partir en Thaïlande

« One night in Bangkok… » Longtemps cette chanson de Murray Head m’inspirait à venir découvrir la Thaïlande. Depuis 2002 je me renseignais sur le net sur la culture, la langue, je regardais via TPS la seule chaine Thaï, je visionnais des vidéos sur Bangkok, Chiang Mai… sur youtube.

Puis enfin, boosté par des amis qui étaient déjà des touristes réguliers du Siam, le premier semestre 2006 j’orientais mes recherches sur les comparateurs de vols pour trouver  le billet d’avion idéal qui m’amènerait passer les vacances scolaires de l’été(j’étais prof en lycée) au pays du sourire. J’ai préparé pendant 6 mois mon voyage en répertoriant les lieux, places, villes qu’il me fallait à tout pris voir.

Les vacances approchent, le 30 juin 2006 j’étais au consulat de Thaïlande à Marseille à 8h30 pour obtenir mon visa touristique de 60 jours, l’après midi même j’achetais mon billet pour un départ… le lendemain même : samedi 1er juillet.

Ho joie,  le 2 juillet 2006 j’atterrissais enfin  à Don Muang qui était encore L’AEROPORT de Bangkok. Je foulais enfin le sol du pays que je voulais connaitre depuis tant d’années. A l’arrivée deux amis (un Thaï et un Français) m’attendaient pour me guider pendant les deux mois de mon premier séjour.

Tous ceux qui sont déjà venu dans ce pays connaissent ce sentiment : La Thaïlande, lorsqu’on y est allé, on n’a qu’une envie… y retourner ! Le 1er septembre, toujours en 2006, je faisais la rentrée des professeurs dans mon lycée, mais déjà ma tête était à envisager mon prochain départ. A nouveau je consultais les sites de différents voyagistes pour trouver un billet d’avion pour la Thaïlande à un tarif raisonnable. Bien sûr il y en a, mais jamais aux dates des vacances scolaires. Les vacances de la Toussaint ne faisant que 10 jours, je n’avais pas envie d’engloutir mon budget juste pour un vol, c’était déraisonnable.

Le dimanche 22 octobre le prix minimum était à 1402€… Trop cher pour un aussi court séjour. Le lundi à l’heure du déjeuner, sans trop d’espoir j’effectue à nouveau les mêmes recherches, le prix tombe à 1027€ avec Lufthansa. Pas le temps de l’acheter, j’ai cours. Le soir de retour chez moi, je file sur mon ordinateur et me connecte directement sur le site de Lufthansa. Bingo le prix est encore descendu à 798€ avec un départ le lendemain même. J’ACHETE………. Le mercredi 25 octobre à 17h00 j’arrivais à Suvarnabhumi le nouvel aéroport de Bangkok. Je ne savais pas encore ce jour là, que cet aéroport allait devenir celui que j’allais fréquenter le plus au monde !

Le virus était pris, toutes les vacances devenaient de vraies vacances, sans stress, entouré de gens souriants, aucune agression, un climat ensoleillé toute l’année… Ces nouveaux séjours touristiques étaient l’occasion de retrouver de nouveaux amis du monde entier, des expatriés et d’autres touristes réguliers. Un nouveau désir s’immisçait en moi : Et si j’allais vivre là bas ?

S’expatrier volontairement n’est pas une décision à prendre à la légère. Passer des vacances et vivre à l’année dans un pays qui n’est pas le notre demande beaucoup de préparation. J’ai continué pendant 4 ans à explorer le net, scruter les sites d’offres d’emploi en Thaïlande, les affaires à vendre (que l’on découvre régulièrement à la revente !!!), les écoles et universités pour apprendre la langue Thaï, les différents types de visa, les lois sur le droit à la propriété dans le Royaume…

Fin de vacances de février 2010, je rentre en France (de retour de Bangkok 😉 ), et là bonne nouvelle, j’ai l’opportunité de m’expatrier. Je démissionne de l’Education Nationale pour le 30 mars 2010.

Le 3 mai 2010 je m’installe à Bangkok !

Aujourd’hui 7 mai 2013, le blog a maintenant 2 ans, cela va bientôt faire 3 ans que je vis en Thaïlande, et je n’ai jamais regretté un seul jour d’avoir fait le choix de venir vivre dans le Royaume.

Est-ce que la France me manque? Je vais être honnête, la période de Noël dans le Sud de la France, son ambiance, sa crèche, ses santons, ses treize desserts et le réveillon familial m’ont manqué.

Bonne lecture à tous, et merci d’avance pour vos commentaires constructifs.

Laurent

Posted by at 7 mars 2011
Filed in category: A propos, L'auteur,

27 Responses to Partir en Thaïlande

  1. jerem (6 comments) says:

    Merci pour ton blog,

    Avec ma copine on va s’expatrier en Thaïlande d’ici l’été prochain! Les infos que tu donnes sont précieuses! 🙂

    Tu vis à Bangkok? Comment ça se passe la-bas?

    On avait prévu de poser les bagages à Bangkok mais vu les évènements actuel, on se dirige plutôt vers Hua Hin..

    • admin (28 comments) says:

      Re bonjour Jerem,

      Oui je vis à Bangkok depuis Mai 2010. Depuis j’ai vécu « les mouvements » entre les chemises rouges et l’armée avec le sifflement des balles sur Rama 4, le couvre feu qui en a suivi, et maintenant les inondations. Et bien quoique l’on en dise je ne me suis jamais aussi senti en sécurité que depuis que je vis en Thaïlande!!! Quant aux inondations actuelles, elles n’ont pas touché le centre ville, qui a lui seul fait la taille de Paris!!! Voir l’article sur la comparaison entre Paris et Bangkok. Donc ici tout fonctionne même si on est en pénurie d’eau minérale, de cigarettes… Donc pas de soucis pour Bangkok tu peux y poser tes bagages, que ce soit pour t’y installer ou pour faire une halte sur ton parcours en Thaïlande.
      Hormis apprendre le Thaï, comptes-tu chercher du travail en Thaïlande, ouvrir une affaire?

      Bonne journée.

      Laurent

      • jerem (6 comments) says:

        Oui j’ai plusieurs idées en tête, je préférerais me mettre à mon compte mais je n’exclus pas la possibilité de trouvé un emploi sur place aussi.

        Si tu veux communiquer par mail pour en discuter n’hésite pas 🙂

        • admin (28 comments) says:

          Bonjour Jerem,

          Pour ce qui est de trouver un travail sur place, il faut plutôt envisager de résider sur Bangkok. Je rédige depuis plusieurs mois un livre sur le marché de l’emploi en Thaïlande, et il s’avère que la plus grande partie des offres d’emploi pour les « farangs » sont à saisir à Bangkok. Il y a bien sûr des exceptions, surtout pour les offres d’emploi d’enseignants!
          Par contre effectivement si tu comptes créer ou reprendre une affaire, tu as le choix de l’emplacement géographique, en évitant peut être l’extrême sud du pays (Yala, Pattani…).
          Bien cordialement,

          Laurent

  2. jerem (6 comments) says:

    C’est intéressant un livre sur le marché de l’emploi.

    J’ai lu quelques articles qui disaient que c’était quasiment impossible pour les farangs de trouver un travail sur place.
    Je suis dans le secteur informatique et plus précisément dans le web, sais-tu si le marché est ouvert dans ce secteur?

    Merci 🙂

    • admin (28 comments) says:

      Oui Jerem,
      il y a beaucoup d’offres dans l’informatique, et elles ne sont pas verrouillées uniquement pour les Thaïlandais. Par contre il ne faudra pas être gourmand en salaire et viser les offres demandant des compétences linguistiques supplémentaires telles que le Français… Il va de soi que l’Anglais sera la langue de travail…

  3. Guillaume de komment devenir riche (1 comments) says:

    Hello,

    Super ton blog que je viens de découvrir 🙂

    Est ce que tu peux me contacter sur mon mail stp (j’ai une question à te poser) je n’arrive pas à trouver ton formulaire de contact 😉

    Merci,

  4. Nicolas@vivre au soleil (1 comments) says:

    Salut Laurent,
    Je suis dans le développement logiciel aussi. Quand tu dis qu’il faut pas être gourmand tu peux nous donner un ordre d’idée ?

    • admin (28 comments) says:

      Bonjour Nicolas,

      Et bienvenue sur mon blog. Je rédige depuis bientôt 10 mois un guide sur le marché de l’emploi en Thaïlande. Je ne m’attendais pas à ce que cela me prenne autant de temps, mais avec tous les travaux de recherche, de traductions (anglais–>français) et (thaï–>français), de rédaction, d’illustration… c’est beaucoup plus long que prévu. En avant première, si je puis dire, voici le sommaire de ce guide (bien qu’il ne soit pas encore totalement arrêté:

      SOMMAIRE
      Pourquoi travailler en Thaïlande ?
      Mare de survivre, envie de prendre plaisir à vivre ?
      En bon Français, aimez-vous prendre plaisir à manger et à boire ?
      Aimeriez-vous être libéré de ce sentiment d’insécurité ?
      Désirez-vous améliorer votre niveau de confort ?
      Aimeriez-vous savourer ce sentiment de réussite…
      Voudriez-vous protéger et prendre soin de votre…
      Apprécieriez-vous être enfin socialement reconnu pour votre valeur ?
      Alors motivé ?
      Survivre, prendre plaisir à vivre
      Plaisir de manger en Thaïlande
      Sentiment de sécurité permanent
      Niveau de confort élevé
      Réussir professionnellement
      S’occuper de ceux qu’on aime
      Reconnaissance sociale

      Les conditions de travail
      Le contrat d’expatrié
      Le contrat local
      Le métier le plus populaire
      Une exception
      Être professeur en Thaïlande
      Le salaire justement
      Le logement
      Et pour les autres ?
      Hôtellerie
      Tourisme
      Horaires
      Congés

      Les salaires:

      Les emplois de bureau:
      Administratif/Secrétariat
      Service aux clients
      Finance et comptabilité
      Ressources humaines
      Assurance
      Juridique et conformité
      Marketing
      Médical et scientifique
      Achat/Approvisionnement/Merchandising
      Ventes
      Logistique

      Les emplois de techniciens et d’ingénieurs:
      Ingénierie
      Technique / Fabrication
      Informatique

      CV et lettre de motivation
      Le cv anglo-saxon
      Concernant l’état civil
      La rubrique « Career/job objective »
      La rubrique « work experience »
      Formation
      Langues
      Divers
      Références
      Exemple de cv
      Lettre de motivation
      La structure d’une lettre de motivation
      Dans le premier paragraphe
      Le deuxième paragraphe
      Le troisième paragraphe
      Exemple de « cover letter »

      Visa et « work permit »

      Recherche généraliste d’emploi
      Emplois interdits
      Mode d’emploi
      Sites de recherche d’emploi
      Sites en France
      Sites en Thaïlande
      Autres sites internationaux
      Sites ayant une rubrique « offre d’emploi »
      Site spécialisé dans la restauration
      Sites spécialisés dans l’aéronautique

      Recherche d’emploi dans l’enseignement
      Conditions
      Sites en France de professeurs de FLE
      Sites dédiés au recrutement dans l’enseignement en Thaïlande
      Sites des écoles internationales
      Sites pour les lecteurs d’université

      Recherche d’emploi dans la fonction publique internationale
      Être fonctionnaire international
      Sites de recrutement des organismes des Nations Unies

      Recrutement dans les institutions françaises en Thaïlande

      Travailler en « freelance »

      Annexes
      Exemple de lettres de motivation

      Bon, tu vois tout un programme! Concernant les salaires j’ai recensé (et traduit!!! Là c’était un gros travail) par catégories:
      Les emplois de bureau
      Administratif/Secrétariat: 12 professions
      Service aux clients: 6 professions
      Finance et comptabilité: 25 professions
      Ressources humaines: 10 professions
      Assurance: 7 professions
      Juridique et conformité: 6 professions
      Marketing: 24 professions
      Médical et scientifique: 3 professions
      Achat/Approvisionnement/Merchandising: 7 professions
      Ventes: 18 professions
      Logistique: 9 professions
      Les emplois de techniciens et d’ingénieurs
      Ingénierie: 36 professions
      Technique / Fabrication: 14 professions
      Informatique: 42 professions

      Pour chacune de ces professions je donne les salaires minimum et maximum pour les juniors (0 à 5 ans d’expérience) et les séniors (5 à 10 ans d’expérience)!

      Je pense qu’il pourra être vendu par affiliation via ton blog aussi au vu de ta thématique! Je t’extrais momentanément les grilles de salaire dans l’informatique et te les envois par MP.

      Amicalement

      Laurent

  5. Yves (1 comments) says:

    Bonsoir Laurent,
    Ravi de découvrir ce blog, je projette de partir au Myanmar à la fin de l’année,
    et de passer 2 mois en Thaïlande (avant et après le Myanmar).
    Allez hop, dans mes favoris, je reviendrai souvent.
    Bon séjour
    Yves

    • Forum Expat (3 comments) says:

      Je devais aller de Kuala Lumpur au Myanmar en avion mais suis allé à Phuket pour affaire et le lendemain il y avait eu un push ou un truc dans ce genre. C’étais en 2007 si mes souvenirs sont bon et depuis, je n’ai pas réessayer. Apparemment, maintenant c’est calme, donc c’est surement le bon moment pour tanter l’aventure 😉

  6. laurent.bkk (104 comments) says:

    Bonjour Yves,

    Bienvenue par ici 😉 En espérant que tu puisses trouves les informations dont tu as besoin dans le blog, sinon n’hésite pas à poser des questions cela peut me donner des idées d’articles! Sinon pour la Birmanie, c’est effectivement qu’il faut en profiter tant que le pays n’est pas encore envahi de touristes. Ici à la télévision thaïlandaise, la Birmanie fait de plus en plus de pub pour attirer les visiteurs!

    Amicalement.

    Laurent;

  7. Aurélien (3 comments) says:

    Beau récit!
    J’imaginais le billet pour la Thailande moins cher 🙁

  8. laurent.bkk (104 comments) says:

    Bonjour Aurélien,

    Tu peux trouver des billets bien moins chère. Là il s’agissait de vols de dernières minutes en pleine saison! Si tu n’as pas de dates fixées, tu peux réussir à venir en Thaïlande pour environ 500€.

    Laurent

  9. RIGARD (1 comments) says:

    Bonjour,

    je suis veuve et maman d’une petite fille de 5 ans : j’ai beaucoup aimé ce que tu dis sur ce pays ; je suis actuellement fonctionnaire territoriaenseignante

    • catherine (1 comments) says:

      désolée, le texte précédent a dérapé !!
      je disais que je suis actuellement fonctionnaire dans une mairie mais que j’avais été enseignante en français en collège de nombreuses années avant de jeter l’éponge. Est-il raisonnable d’envisager une expatriation avec un enfant en bas âge (quid alors des écoles ?)? et est-il aisé de trouver un job en tant qu’enseignant en français sur place ?
      en te remerciant
      catherine

  10. Berson (1 comments) says:

    j’ai passé 12 jours en Thailande .

    J’ai beaucoup aimé , je vais revenir au mois de mars avec un ami.

    J’aimerai y retourner souvent , y travailler je pense impossible je travail dans le fitness , cours de gym , entrainer sportif , et dans ce genre de travail je pense que c’est pratiquement impossible en Thailnde.

    Mais j’aimerai pouvoir y retourner souvent.

  11. GIGI (2 comments) says:

    j’aimerais partir avec ma fille de 5 ans en thailande pour 2 ou 3 mois ou plus, si affinités… découvrir le pays et ses habitants : comme je ne me sens pas de rester seule avec un enfant à bangkok, je projette de me poser dans le sud et de découvrir tranquillement le pays et ses habitants. J’aimerais être hébergée dans une famille taî : comment dois-je m’y prendre ?
    merci pour tes infos et bravo pour ton blog que je trouve vraiment super !
    cat.

    • admin (28 comments) says:

      Bonjour Gigi,
      Je n’ai pas d’infos pour être hébergé chez l’habitant, surtout avec un enfant! Le plus proche serait d’aller dans une petite guesthouse gérée par un couple thaï…

  12. GIGI (2 comments) says:

    Merci pour ta réponse
    j’avais cru comprendre qu’on logeait facilement chez l’habitant. ce n’est donc pas le cas ? Est-ce que c’est ce que tu appelles guest-house ? Comment trouver des adresses pour correspondre et sympathiser en vue d’un hébergement sur un long terme ?
    la location de maison, c’est bien mais ça ne me paraît pas idéale pour une immersion dans le pays. Qu’en penses-tu ?

    • Une guest-house, c’est l’équivalent d’un « gîte » ou « maison d’hôtes » en France.
      Par contre il s’avère que parfois une guest-house ressemble plus à un hôtel, le parking en moins…
      Louer une maison dans un village où il n’y a pas ou peu d’occidentaux, c’est de l’immersion!!!

  13. Cyriloup (1 comments) says:

    Bonjour, merci pour toutes les informations que tu donnes sur ce site, elles sont vraiment précieuses !

    Je voulais demander confirmation: vendeur en téléphonie et multimédia, ou manager des ventes est un métier autorisé aux farangs ?

    Merci d’avance et longue vie à ce merveilleux site !

    • Bonjour Cyril,

      Ceux ne sont pas des métiers interdits aux étrangers. Mais il n’y a aucune chance de trouver un emploi de vendeur en téléphonie et multimédia, il y a pléthore de Thaïlandais qui exercent déjà cette profession…
      Par contre Manager des ventes, oui c’est faisable dans les grands groupes/enseignes internationaux!

  14. Jordane de MonBonPote (2 comments) says:

    Salut Laurent,

    Je viens de découvrir ton blog via travelplugin, et ça m’a interpellé car je suis intéressé par la thaïlande depuis quelques temps, déjà pour aller y faire un tour.
    T’as du avoir rencontré plusieurs blogueurs, car beaucoup vivent là-bas…
    Je pense que je vais éplucher ton blog dans les prochains jours, en tout cas merci de ces infos.

    Au plaisir,

    Jordane

  15. SPENLE Michel (1 comments) says:

    Bonjour,

    Nous allons venir avec mon épouse passer notre retraite en Thaïlande et pour ce faire nous avons construit une villa. Par contre nous nous posons la question des assurances pour la villa et la future voiture.
    Pourriez vous nous aider et nous indiquer comment sont généralement assurés ces biens par les français sur place? D’ici 1 mois nous devons venir réceptionner notre villa et il faudra donc que nous l’assurions. Merci d’avance de votre aide précieuse. Bien cordialement

    • Les compagnies d’assurance, au moins AXA qui y est installé et auprès de qui je suis assure, donne les mêmes garanties qu’en France, dégats des eaux, incendie, vol, …. Comme en France vous déterminer la valeur des biens a l’intérieur de la maison par un capital. A titre d’exemple pour un appartement de 110 mètres carrés, et avec un capital garanti de 700.000 bahts (environ 20.000 euros) pour les biens meubles, je paie 2.493 bahts (70 euros) de prime par an

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code