Ayutthaya (7) : Le Musée National Chao Sam Phraya

Pas très éloigné du Wat Lokaya Sutharam le Musée National Chao Sam Phraya.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya a été nommé du nom du Roi Boromaracha II (1424 – 1448), Chao Sam Phraya, fondateur du Wat Ractchaburana. Des tablettes votives trouvées dans la crypte sous le prang ont été vendues aux enchères en 1958 ce qui permit de recueillir plus de 3,4 millions de bahts et de construire le Musée. Trois monastères étaient autrefois situés sur ce site, Wat Pa Nai, Wat Jingjok et San Chao Thong.

Ouvert en décembre 1961, le Musée est le plus important musée de la province pour l’art de la période Ayutthaya.

Le Musée présente plus de 2.400 pièces réparties dans trois bâtiments principaux, plus de 22.000 pièces sont dans les réserves.

Vidéo :

Le bâtiment principal présente les pièces de fouilles archéologiques découvertes en 1957 et 1958, y compris des images de Bouddha des périodes  Dvaravati, Lop Buri et Ayutthaya.

Vous êtes accueilli par l’immense tête de Bouddha de style U-Thong, provenant du Wat Tammikarat, datant du 13ème ou 14ème siècle.  La tête est le seul élément qui reste de la statue, sa taille (1.80 mètres) permet d’imaginer la taille massive de la statue. C’est un témoignage de la technicité avancée des artistes de cette période.

Le Musée National Chao Sam Phraya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le rez-de-chaussée de l’immeuble est surtout consacré aux représentations de Bouddha et les vitrines contiennent des statues de toutes tailles et de tous styles. Beaucoup d’entre elles proviennent du Phra Mongkon Bophit, dont certaines trouvées à l’intérieur de la statue de Bouddha, mais aussi des cryptes du Wat Ratchaburana, les stucs venant du Wat Mahathat. Certaines statues proviennent du Népal, du Sri-Lanka ou de Java, ce qui montre l’importance d’Ayutthaya comme centre régional du bouddhisme. Le long du mur des portes et volets en bois sculpté décorés souvent de figuration de gardiens, parfois de style chinois.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

La statue la plus ancienne du Musée est une statue de la période Dvaravati, 7ème ou 8ème siècle, représentant Bouddha dans l’attitude du prêche.  Cette statue était à l’origine à Nakhon Pathom et avait été déplacée pendant la période Ayutthaya, comme la statue qu’on trouve au Wat Na Phra Main, que l’on verra plus tard lors de la visite. Le Département des Beaux-Arts a pu reconstituer l’image, à partir des morceaux recueillis dans des endroits différents. Il y a seulement six statues de ce genre dans le monde, dont cinq sont en Thaïlande.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Au pied de l’escalier montant au 1er étage, une statue de Garuda, moitié aigle moitié humain, de style Ayutthaya du 17ème siècle, qui provient d’une barge royale.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Au 1er étage l’exposition est plus variée présentant des céramiques, des têtes de Bouddha, des cabinets laqués pour les livres religieux, des miniatures de temples en terra-cotta  et une grande collection des plaquettes votives datant du 14 et 15ème siècles et provenant du Wat Ratchaburana.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Mais la fierté du Musée est les deux salles consacrées aux trésors trouvés au Wat Mahathat et au Wat Ratchaburana disposées aux deux extrémités de l’étage.

Les objets sont le plus souvent en or incrustés de pierreries. La pièce majeure est la petite statue de l’éléphant de style Ayutthaya du 15ème siècle venant du Wat Ratchaburana.

Une salle présente les objets récupérés par des pillards qu’ils avaient trouvés dans la crypte sous la
Prang principal de Wat Racha Burana en 1957. Les fouilles dans la crypte étaient d’une énorme importance archéologique. Un grand nombre d’objets royaux en or ont apporté des preuves tangibles de l’existence de l’ancien usage cérémoniel. Par exemple les insignes royaux, dont on avait trouvé mention sur une pierre décrivant le couronnement du roi Loethai de Sukhothai en 1347,  et sur un panneau sculpté de l’ère Sukhothai, maintenant conservés au Musée national de Sukhothai.
Depuis les temps anciens, la tradition royale, liée à des rites religieux brahmaniques, veut que le roi reçoive pendant la cérémonie de son couronnement cinq principaux insignes royaux en tant que symboles de la royauté en plus de la couronne royale : l’épée de la victoire (Phra Saeng Khan Chai Sri), le sceptre (Tharn Phra Korn); une paire d’éventails  (Walawichani), un fléau (Phra Saw Chammari) et une paire de chaussons royaux (Chalong Phra Baat Cherng Ngorn). Les principaux insignes royaux symbolisent le roi comme un guerrier et protecteur de son peuple (l’épée), il doit garantir la justice (le sceptre), l’acceptation des personnes (les pantoufles) et parer à toute menace contre son peuple (ventilateur et un fouet). La couronne royale et le sceptre ont dû être pillés, et n’ont été récupérés.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Un des objets principaux est une épée d’or connue sous le nom « Phra Saeng Khan Chai Sri« . Elle  aurait appartenu au roi Intharacha (1409-1424). L’épée est longue de 115 cm avec un fourreau en or orné de fleurs et de flammes et décoré de pierres précieuses. La poignée est faite en cristal, dorée et décorée de gemmes. La lame est en fer et à double tranchant.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

À l’exception de l’épée, les autres insignes royaux trouvés sont des imitations fabriquées spécialement pour les funérailles.
Un certain nombre d’ustensiles pour l’usage personnel du monarque ont également été trouvés, comprenant des pots à eau, des services à bétel, des plateaux et des boîtes. Divers ornements tels que des colliers, des bracelets et des boucles d’oreilles ont également été trouvés dans la crypte.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Des vêtements royaux mais  à l’exception de ceux tissé de fils d’or, ils se sont désintégrés quand ils ont été au contact de l’air.

La deuxième salle du trésor abrite les offrandes en or découvertes dans la crypte du prang principal du Wat Mahathat où un reliquaire  se trouvait enfoui dans le sable sous le piédestal de la pagode. C’est là qu’on a trouvé en 1957, l’éléphant en or dans un récipient en forme de poisson avec d’autres accessoires en or. Plus tard on a trouvé, dans une pierre creuse de 3.20 mètres de haut surmontée d’un couvercle et enterrée dans un socle cimenté de briques, un petit stupa contenant des reliques, des ornements en or et une grande quantité de statues et de tablettes votives en bronze et en étain.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Deux autres bâtiments moins importants sont dans le parc du Musée.

Le premier est une maison en bois sur pilotis de style thaï. Cette maison est utilisée pour des expositions temporaires présentant des objets habituellement non exposés. Lors de ma visite se trouvaient rassemblées des décorations en stucs trouvées dans les différents temples.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le troisième bâtiment présente des objets de différentes périodes en particulier des statues de Bouddha allant de la période Dvaravati à la période Rattanakosin.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Sont exposées des poteries et céramiques thaïes et chinoises trouvées dans les différents sites.

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Le Musée National Chao Sam Phraya à Ayutthaya

Attention, le Musée est fermé les lundi et mardi, et il n’est ouvert que de 9 à 16 heures, le prix d’entrée est de 150 bahts (4 euros).

Justement après cette visite direction le Wat Mahathat, un des temples où le trésor fut découvert.

AYUTTHAYA 7 28

A lire dans la série Ayutthaya :

Une série sur Ayutthaya : Episode 1

Ayuttthaya (2) : Comment y aller ? Comment s’y déplacer ?

Ayutthaya (3) : Une brève histoire du Royaume

Ayutthaya (4) : Le Wat Phanan Choeng

Ayutthaya (5) : Le Wat Phutthaisawan et le Wat Chai Wattanaram

Ayutthaya (6) : Chedi Si Suriyothai et le Wat Lokaya Sutharam

Ayutthaya (7) : Le Musée National Chao Sam Phraya

Ayutthaya (8) : Wat Maha That

Ayutthaya (9) : Wat Ratchaburana

Ayutthaya (10) : Le Wat Yai Chaimongkhon

Ayutthaya (11) : Les Wat Maheyong, Kudi Dao et Ayotthaya

Ayutthaya (12) : Le Musée National Chan Kasem

Ayutthaya (13) : Wat Na Phra Main et Phu Kha Thong

Ayutthaya (14) : Wat Thammikarat, Phra Si Sanphet et Vihara Phra Mongkhon Bophit

Ayutthaya (15) : Le musée des bateaux thaïs et le musée du million de jouets

Hors série :

Cérémonie Mondiale du Wai Kru – Muay Thai et Festival Muay Thai au parc historique de Phra Nakhon Si Ayutthaya le 17 mars 2012

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 9 septembre 2015
Filed in category: Découvrir à Ayutthaya, and tagged with: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.