Le Wat Traimit Wittayaram à Bangkok : Le temple du Bouddha d’or (1/2)

Le temple du Bouddha d’or à Bangkok

SAMSUNG CAMERA PICTURES

A la limite de Chinatown et près de la gare de Hua Lampong, le Wat Traimit, abrite une statue vénérée du Bouddha Phra Buddha Maha Suwana Patimakorn, plus connue sous le nom de Bouddha d’or.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Cette statue de 3 mètres pèse 5,5 tonnes et avait été estimée à 25 millions de dollars. Outre cette statue, sur laquelle je reviendrai puisqu’en dehors de la statue, record de la plus grande statue en or du Bouddha, inscrite au livre Guiness, le temple abrite 2 musées également très intéressants, le premier sur l’histoire de la statue et de sa découverte et le deuxième sur l’histoire de la communauté chinoise de Bangkok.

Le temple est de construction récente, il a été construit pour abriter cette statue, célébrant ainsi le soixantième anniversaire de l’accession au trône du Roi Rama IX et 80ème anniversaire, le temple a été inauguré en 2010.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

C’est une construction de 4 étages, recouvert de marbre gris, assez austère et relativement peu ornementée par rapport à d’autres temples de Bangkok.

La construction du temple a été financée conjointement par l’état et la communauté chinoise de Yaowarat (le quartier chinois de Bangkok).

Vidéo :

Yaowarat Chinatown Heritage

wat traimit 04

Dans un premier temps nous allons visiter le Musée Yaowarat Chinatown Heritage Center, au premier étage de l’édifice.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le Musée conte l’histoire des premiers immigrants chinois à Bangkok, leur intégration dans la société thaïlandaise et la croissance de Chinatown le long de la rue Yaowarat.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le musée alterne des vidéos, des reconstitutions de scènes de vie ordinaires, des maquettes et des photos anciennes.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’immigration chinoise a été importante dès la fondation de Bangkok en 1782 et au cours des 3 premiers règnes de la dynastie Chakri.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Après avoir pu lire une description des origines de l’immigration, vous pénétrez dans la cale d’une jonque chinoise qui transportait les biens importés de Chine et les immigrants, et ensuite arriver dans une ruelle ou sont reconstituées des petites échoppes chinoises du temps du règne de Rama III. Le quartier était alors le plus grand quartier commerçant de Bangkok.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Vidéo :

Vous est ensuite décrit l’âge d’or de Chinatown, de 1851 à 1957, en particulier pour le commerce du riz, et la reconstitution avec des dioramas de la vie sociale et culturelle des résidents.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Vidéo : Un des dioramas avec hologramme, opéra chinois au théâtre.

La rue Yaowarat a été construite en 1891 sous le règne du roi Rama V. Le nom Yaowarat, qui signifie « jeune roi« , a été donné par le Roi Rama V en l’honneur de son fils, le prince héritier Maha Vajirunhis.

Même si le commerce avec la Chine avait diminué, l’immigration chinoise a été toujours importante. Entre 1918 et 1931, ce sont 1,3 millions d’immigrés de Chine qui sont arrivés en Thaïlande.

Les dernières pièces présentent d’anciennes photos du quartier et une maquette de la rue Yaowarat.

IMG_6644

Une salle est enfin consacrée aux relations sino-thaïlandaises avec des photos de dignitaires chinois visitant la Thaïlande.

Une visite intéressante avant d’aller dans Chinatown, à 2 pas!

 

Aller au Wat Traimit :

Le Wat Traimit est ouvert tous les jours de 8 heures à 17 heures.

Il est très facile d’accès en prenant le MRT jusqu’à la gare de Hua Lampong, il est à environ 300 mètres à pieds.

wat traimit 14

Les étrangers doivent acquitter un droit d’accès : 40 bahts (1 euro) pour accéder au 4ème niveau ou se trouve la statue du Bouddha d’or, et 100 bahts (2,5 euros) pour accéder aux 2 musées : Yaowarat Heritage Center au 1er étage et le musée du Bouddha d’or au 2eme étage. L’accès est gratuit pour les thaïlandais.

 

A suivre :

le Bouddha d’or, la légende et la statue, un bel exemple de sculpture thaïlandaise dite de style Sukhothai.

A lire aussi :

Le temple du « Pilier de la cité » à Bangkok

Une idée pour le recyclage des bouteilles de bière vides : Construire un Temple!

Le Grand Palais : La Chapelle Royale du Bouddha d’émeraude.

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 9 décembre 2013
Filed in category: Monuments historiques, and tagged with: , ,

One Response to Le Wat Traimit Wittayaram à Bangkok : Le temple du Bouddha d’or (1/2)

  1. tunimaal @ voyage au Japon (4 comments) says:

    Magnifique ce temple je trouve. J’aime beaucoup son architecture, on dirait presque un château sortit des films de « Disney »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.