Rencontres par internet en Thaïlande

 Les liens de cet article ont été mis à jour le 20 mai 2013.

Si vous êtes déjà venu en Thaïlande et vous êtes connecté sur le net, vous avez pu observer qu’apparaissent de nombreuses publicités pour des sites de rencontres sur internet avec des filles thaïlandaises.

Ces publicités insérées par Google, identifient l’adresse IP de votre connexion (ici la Thaïlande) ainsi que la langue dans laquelle est paramétré votre ordinateur. C’est ainsi que vous verrez pour un même site donné, des publicités différentes suivant le pays depuis lequel vous vous connectez.

Sites payants ou gratuits ?

Autant dire d’avance que les deux coexistent. En raisonnant un minimum il faut comprendre que le webmaster qui a créé le site de rencontres n’est généralement pas un philanthrope ! Il va chercher à minima à financer les frais d’hébergement de son site, le temps passé à sa création et à sa maintenance. Pour cela, il le monétisera via de la publicité généralement envahissante, ou alors proposera un tarif d’adhésion à ses membres.

Si vous préférez les solutions gratuites et supportez ces fenêtres pop up, pensez que beaucoup d’internautes en sont exaspérés et fuient ces sites. Vous risquez d’être le seul membre actif de cet espace de rencontres

Quant aux solutions payantes, hormis choisir un site proposant des tarifs d’adhésion raisonnables (moins de 10€ par mois), vérifiez qu’il vous propose le chat en ligne, un service de messageries de type boite mail, une galerie photo avec description d’un profil détaillé…

Communiquer avec une Thaïlandaise :

Vous trouverez un éventail de correspondantes représentant les différentes classes sociales de la société thaïlandaise. Qu’il s’agisse de la « Hi So » qui vient s’encanailler ou juste tchater pour le plaisir, l’étudiante pour avoir des contacts occidentaux et pratiquer son anglais, la Thaïlandaise qui recherche un mari occidental (farang) synonyme de vie meilleure, …

Rassurez-vous, si la langue de Shakespeare n’est pas votre point fort, les Thaïlandaises utilisent un anglais généralement aussi sommaire que le votre, et c’est bien suffisant pour débuter un minimum de conversation. Les traducteurs automatiques en ligne vous aideront au moment venu afin d’étoffer votre vocabulaire.

Il arrive même souvent dans les campagnes, que les Thaïlandaises ne parlant qu’un minimum d’anglais, utilisent les services de ce que l’on appelait autrefois en France, un écrivain public. Le reportage qui suit, « Un mari à tout prix », fait justement apparaître une Thaïlandaise qui utilise les services d’une écrivain public, afin qu’elle l’aide à trouver un mari occidental (farang) sur un site de rencontres par internet.

Vidéo reportage : « Thaïlande : Un mari à tout prix »

A lire sur le même thème :

Reportage : « Au secours j’ai épousé une Thaïlandaise »

Reportage : La Thaïlande à fleur d’eau

Reportage vidéo en Thaïlande : Ports d’attache – Bangkok

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 5 décembre 2012
Filed in category: Reportages, and tagged with: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.