La coopération Thaïlande – USA au service le l’art et de l’histoire

Depuis 180 ans les Etats-Unis d’Amérique et la Thaïlande travaillent de concert à la préservation de leur héritage culturel. Durant cette période de nombreux artefacts (objets ayant subis une transformation due à la main de l’homme) ont été renvoyés en Thaïlande par les institutions américaines ou des institutions privées.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En 2014 le gouvernement thaïlandais a reçu 554 objets qui avaient été saisis après décision du procureur de Californie au Bowers Musem de Santa Ana en Californie ayant pillés ou acquis illégalement :

  • 222 poteries
  • 197 ornements de bronze
  • 79 outils de bronze
  • 35 bijoux
  • 11 outils en pierre
  • 10 moules en grès

60% de ces objets provenaient du site archéologique de Ban Chiang et 25% d’autres sites du Nord-Est.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La valeur de ces objets est inestimable pour connaitre et comprendre la vie quotidienne, les traditions, les rites et les techniques de l’homme préhistorique.

200 de ces objets ont été sélectionnés pour une exposition au Musée National de Bangkok qui a célébré le succès de la coopération entre les Etats Unis et la Thaïlande pour préserver l’héritage culturel de la Thaïlande.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ils étaient présentés selon trois groupes : les outils de chasse et d’agriculture, les costumes et les ornements et les objets utilisés pour les cérémonies funéraires.

 

Les outils de chasse et d’agriculture

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Deux pièces principales étaient utilisées en Thaïlande à l’époque préhistorique; l’une est une petite coupe en poterie avec un bec verseur pour le métal en fusion, l’autre est un moule bivalve. La méthode la cire perdue était aussi utilisée pour les plus petits objets. Les forgerons de la préhistoire connaissaient l’usage du bronze depuis 3.500-4.000 avant JC.

Dans cette exposition on peut voir une coupe avec bec verseur, des moules bivalves ainsi que des objets en bronze.

Les analyse futures permettront peut-être de déterminer le type d’argile et la composition du bronze et par comparaison avec ceux trouvés sur les sites, leur origine.

 

Les costumes et les ornements

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On sait que les humains ont très rapidement portés des vêtements mais on ne les connait qu’au travers des peintures rupestres et des ornements trouvés dans les sépultures qui servaient à tenir les pièces drapées.

On a également découvert des ornements pour la tête et les épaules. A Ban Chiang, principal site archéologique thaïlandais, on a découvert des ateliers où ils étaient fabriqués.

Les vêtements et les ornements étaient souvent faits de matériaux naturels qui se détérioraient rapidement à l’usage du temps. Mais dans les sépultures ont a pu découvrir des restes humains parés.

On trouve des ornements de différentes sortes : en bronze, composés de billes d’argile ou de pierres précieuses et des coquillages.

Dans de nombreux sites préhistoriques en Thaïlande on a trouvé des ornements semblables ce qui témoigne des relations existant entre les différentes communautés.

Dans cette exposition de petits cylindres d’argile sculptés qui servaient à l’impression des tissus.

Ils reflètent la sophistication de l’homme qui a su développer les technologies pour répondre à ses besoins.

 

Les objets utilisés pour les cérémonies funéraires

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Dans la préhistoire, la mort n’était pas réellement une disparition mais le passage vers un monde meilleur.

Dans les rites funéraires, le mort était enterré avec ses objets personnels et des offrandes comme des poteries, des broches, des bijoux de bronze ou de pierre, … afin qu’il puisse les utiliser dans l’autre monde.

Dans cette exposition de très belles poteries, en particulier du style Ban Chiang. Ces poteries sont tellement importantes pour la Thaïlande aujourd’hui qu’elles sont totalement interdites d’exportation.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ces offrandes reflètent le statut social du mort.

Vidéo :

Cette exposition est intéressante par les objets présentés mais aussi parce qu’elle met en évidence les dégâts causés par le pillage : priver un pays de son héritage et de son histoire. Elle met en relief le danger du pillage qui prive les archéologues de l’étude in-situ des objets trouvés qui permet d’établir les liens, de mesurer les évolutions, … dans le seul but de satisfaire la curiosité de publics admirant des objets uniquement d’un point de vue artistique mais déconnectés de leur histoire et de leur place dans l’évolutions de nos sociétés.

D’autres articles sur des expositions :

La conservation du patrimoine thaïlandais : Hommage à la Princesse Sirindhorn

Dharmarajadhiraja : Le Vertueux Roi des Rois

TCDC : Le Thailand Creative and Design Center à Bangkok

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !
Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 1 avril 2015
Filed in category: Expositions, and tagged with:

Comments are closed.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2020 All Rights Reserved.