Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php:375) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/index/index.php on line 54
Chiffres en vrac 19 (très en vrac…) : Spécial ordures à Bangkok | Expatriation en Thailande

Chiffres en vrac 19 (très en vrac…) : Spécial ordures à Bangkok

Gestion et recyclage des déchets à Bangkok

1848-455536

Le développement rapide de Bangkok et la modification des modes de consommation, entraîne une augmentation des déchets que la BMA (Bangkok Metropolitan Administration) a du mal à maîtriser. Quelques chiffres pour vous donner une idée de l’ampleur du phénomène.

CHIFFRES 19 02

4,4 millions

Le nombre de tonnes d’ordures attendues en 2013 par la municipalité. Ce chiffre n’était que de 3,6 millions en 2012, soit une augmentation de près de 20%. La métropole de Bangkok génère 22% du total des déchets produits dans le pays.

CHIFFRES 19 01

Cela représente 1.2 kilogrammes par personne et par jour. Par exemple pour donner une idée de l’ampleur des déchets, il faut savoir qu’il a été chiffré que 8,1 millions de sacs en plastique sont utilisés par jour à Bangkok.

StatsDechets

Déchets produits par an et par personne (en kilo)

Bangkok est légèrement en-dessous de Paris (440 kg contre 450kg)

4.967.665.400 bahts  (environ 125 millions d’euros)

C’est le budget de la BMA consacré en 2013 pour la gestion des déchets. Admirez la précision du chiffre !!!!!!!!!!

Chaque tonne traitée coûte 1.000 bahts.

Un tel accroissement du volume et un tel budget devrait amener à se poser la question du recyclage.

Actuellement on estime que 40% des déchets pourraient être recyclés mais seulement 18% le sont.

Mais il n’existe que très peu en Thaïlande d’éducation à ce type de problématique, ce qui expliquerait aussi la différence avec des pays comme le Japon ou la Corée, où la gestion des déchets est gérée en amont lors de la production.

CHIFFRES 19 04

On retrouve ceci dans par exemple l’utilisation du compostage de déchets organiques par les ménages, seulement 5% des familles pratiquent le compostage.

CHIFFRES 19 05

Il existe malgré tout une petite tradition de recyclage de déchets en Thaïlande, on y voit des personnes récolter des bouteilles plastiques, des verres, du papier ou des cartons. Ceux-ci sont ensuite revendus et permettent un petit revenu.

CHIFFRES 19 06

Mais les tarifs de rachats sont peu élevés.

Pour le papier :

  • Les journaux, magazines, livres se vendent 3,5 bahts par kilo,
  • Les cartons 4 bahts par kilo.

Pour les bouteilles en plastique :

  • Les bouteilles opaques 17 bahts le kilo,
  • Les bouteilles transparentes 15 bahts,
  • Les sacs en plastique 1 baht le kilo.

Les boites UHT sont, elles, achetées, 1 baht le kilo.

Vidéo :

Je vous laisse imaginer le revenu tire de la récolte par des enfants parfois des bouteilles en plastique sur les plages, il en faut pour faire un kilo.

CHIFFRES 19 07

Le verre lui est plus cher :

  • Les bouteilles de soda 10 bahts par 6,
  • Les grandes bouteilles 2 bahts chacune.

Ce ramassage n’est pas sans poser problème, puisque les revendeurs passent avant les camions à ordures et, pour trouver leur butin, n’hésitent pas à éventrer des sacs, les ordures se répandant alors sur la chaussée.

Vidéo :

Un autre problème est le système de ramassage des ordures, vétuste et peu adapté.

2.000 :

 Le nombre de bennes à ordures de la BMA.

CHIFFRES 19 09

5 tonnes :

La capacité de chaque benne.

CHIFFRES 19 08

50.000 :

Le nombre d’éboueurs.

Les ordures collectées sont transférées dans 3 centres de transit à la périphérie de Bangkok :

  • Tha Raeng au nord de la ville qui reçoit 4.000 tonnes chaque jour,
  • On Nut à l’est qui reçoit 3.000 tonnes,
  • Nong Kham à l’ouest  qui reçoit 5.000 tonnes.

Vidéo :

Les ordures sont ensuite transférées dans 3 sites définitifs : Kan Phaeng Saen, Nakhorn Pathom et Samutprakam ou s’achève le cycle de traitement des déchets de la métropole.

CHIFFRES 19 10

20 tonnes par jour :

Sont brûlées dans les 2 incinérateurs d’On Nut, entre autres les déchets provenant des hôpitaux.

CHIFFRES 19 11

Un nouvel incinérateur devrait être construit à Nong Kham pour un cout de 900 millions de bahts (25 millions d’euros) qui devrait permettre de brûler 500 tonnes par jour et produire 9,8 mégawatts d’énergie revendue à l’Electricity Generating Authority of Thailand. Quelques protestataires se manifestent contre ce projet polluant pour la zone.

GREEPEACE/THAILAND

Le futur n’est pas rose si des mesures importantes ne sont pas prises et en particulier en ce qui concerne en amont le packaging au moment où la consommation progresse rapidement et dans le recyclage des déchets.  C’est un problème d’éducation pour changer les comportements individuels et habituer au tri sélectif.

Une idée pour recycler les bouteilles en plastique.

CHIFFRES 19 13

A lire d’autres chiffres en vrac :

Thaïlande : Des chiffres en vrac 1

Thaïlande : Des chiffres en vrac 18

Thaïlande : Quelques chiffres en vrac 3 (pour sourire)

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 2 décembre 2013
Filed in category: En vrac, and tagged with: , , ,

2 Responses to Chiffres en vrac 19 (très en vrac…) : Spécial ordures à Bangkok

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2022 All Rights Reserved.