Billet littéraire de Dominique : « Plusieurs vies » et « Venin »

Dominique, installé maintenant à Bangkok, a commencé à voyager en Thaïlande depuis le début des années 70. Grand amateur de livres et dévoreur de romans, il vient ici nous faire partager sa passion avec sa vision de la littérature thaïlandaise.

Kukrit PRAMOJ : « Plusieurs vies »

Ed Langues et Mondes  L’Asiatheque 2003 traduit du thaï par Wilawan et Christian Pellaumail

Kukrit Pramoj, né dans une famille princière, a été l’une des figures de la vie politique et culturelle thaïlandaise du milieu du XXème siècle.

Naufrage d’un bateau reliant une ville de province à la capitale. Kukrit Parmoj retrace, depuis l’enfance jusqu’au naufrage, onze destinées et tente de répondre à l’interrogation foncièrement bouddhique : Pourquoi ces vies devaient finir au même endroit, au même moment et de la même façon ? Tableau saisissant de la société thaïe des années cinquante.

 
 

Saneh SANGSUK  : VENIN

Ed du SEUIL 2003 et collection POINTS Poche

Traduction Marcel BARANG

Un tres court roman d’un auteur majeur de sa génération, Saneh SANUK est né en 1957. Dans un village thaï, un enfant handicapé, moqué par les villageois, engage toute sa force dans sa lutte contre un cobra. Ce combat met en lumière les traditions, les croyances ancestrales, les structures familiales et d’organisation du village. Wat sortira vainqueur de ce combat mais au prix de la folie.

Patte Folle, un jeune garçon thaïlandais de dix ans dont le bras est paralysé, garde avec beaucoup d’attention les vaches de ses parents. Il leur a toutes donné un nom : la Plaine et la Rivière, la Jungle et la Montagne, L’opale et l’Émeraude, l’Argent et l’Or. Dans le village, depuis que Songwât s’est auto-proclamé médium, la vie de Patte Folle est devenue difficile. Mais l’enfant est persuadé que son existence finira par s’adoucir avec le temps et que les villageois se rendront compte de l’imposture de Songwât. (Source : biblioblog.fr)

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 24 mars 2012
Filed in category: Livres,

2 Responses to Billet littéraire de Dominique : « Plusieurs vies » et « Venin »

  1. Joe Le Merou (1 comments) says:

    Venin, je l’ai lu il y a de celà plusieurs années (presque une dizaine ? Ouch…) et j’en garde encore un très bon souvenir.
    Un beau bouquin !

    • laurent.bkk (104 comments) says:

      En fait c’est même l’idéal pour débuter dans la connaissance de la littérature thaïlandaise. Ne faisant qu’à peine plus de 70 pages, il se lit facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2020 All Rights Reserved.