Un héros du service public en Thaïlande : Mechai Viravaidya

Mechai Viravaidya : Mister condom !

Dans un pays où l’inertie politique et l’inactivité sont la norme, Mechai Viravaidya est une bouffée d’air frais bienvenue. Bien connu comme un homme qui « fait le travail », Mechai, ou Mister Condom, son surnom populaire, a mis la Thaïlande en tête du classement mondial pour le contrôle des naissances et l’éradication du VIH / SIDA. Il a, à lui seul, réalisé plus d’actions pour le développement social et l’éducation que les administrations publiques ne peuvent le revendiquer.

Mechai Viravaidya est né en janvier 1941, en Thaïlande d’un père thaïlandais et d’une mère écossaise. Il a suivi sa scolarité en Australie et plus tard à l’Université de Melbourne. A son retour en Thaïlande dans les années 60, Mechai a commencé sa carrière dans une agence de développement du gouvernement. Il a vu que la croissance rapide de la population combinée avec les rigidités sociales était un obstacle au développement durable. Donc, il a établi la « Population and Developpement Association » (PDA) en 1974 comme un véhicule à but non lucratif visant à promouvoir la planification familiale et à améliorer la vie des pauvres en milieu rural. Il a encouragé l’utilisation des préservatifs et a rapidement gagné le surnom de «Mister Condom ». De même, les préservatifs ont gagné le surnom de  » mechais  » en Thaïlande. Ses restaurants sont bien connus pour avoir distribué des préservatifs avec les additions, plutôt que des bonbons à la menthe.

Mechai a joué un rôle déterminant dans la lutte contre la croissance de la population en Thaïlande, la croissance passant de 3% en 1974 à 0,6% en 2005. Il a été également responsable du programme de prévention du VIH / SIDA dans les années 80 et 90. Le programme est considéré comme l’un des efforts les plus réussis de tous les pays dans la lutte contre la maladie, il est parvenu à une réduction de 90% des nouvelles infections depuis 2004, et a permis de sauver quelque 7,7 millions de vies et près de 18 milliards de dollars en coûts de traitement, selon la Banque mondiale.

Outre son rôle dans la fonction publique, Mechai a accepté des postes de ministre au cours des années 80 et 90, comme vice-ministre de l’Industrie dans le gouvernement de Prem Tinsulanonda, et de ministre du tourisme dans l’administration d’Anand Panyarachun. Il a été élu sénateur à maintes reprises.

Plus récemment, le « roi du préservatif » a consacré une grande partie de ses efforts et de temps aux actions philanthropiques en direction de la jeunesse et de l’éducation à travers la Fondation Mechai Viravaidya. Ses efforts ont abouti à la création de l’École Mechai Pattana, de la Bibliothèque du Jouet Green Village et du  programme Youth Philanthropy. Ces initiatives sont financées par des dons et les propres entreprises sociales de Mechai, y compris la chaîne des restaurants Cabbages & Condoms, le resort Birds & Bees à Pattaya et le Business for Rural Education and Developpemet Co., Ltd (BREAD).

Mechai Viravaidya a reçu de nombreuses récompenses nationales et internationales au cours de sa carrière, dont la Médaille d’or de la paix des Nations Unies (1981), le Prix Ramon Magsaysay pour le service public (1994), officier honoraire de l’Ordre de l’Australie (1995), Prix des Nations Unies pour la population (1997) et a été désigné par TIME Magazine « Héros asiatique » (2006). Il a également reçu le prix Bill et Melinda Gates (2007) qui a doté ses fondations de 1 million de dollars, le prix Skoll pour l’entreprenariat social (2008), et le Prix Prince Mahidol de la santé publique (2009).

Vidéo : Une conférence pleine d’humour réalisé par Mechai

Réagissez : Une fois de plus un cv qui en jette! Est-ce pour ça que l’on parle de pays en voie de développement?

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 29 mars 2012
Filed in category: Célébrités, Divers célébrités, and tagged with: , ,

2 Responses to Un héros du service public en Thaïlande : Mechai Viravaidya

  1. waelput didier (1 comments) says:

    bonjour
    après avoir vue un reportage sur ( Le temple bouddhiste de Bath Nam Phu ) le temple du sida et la conférence de Monsieur Mechai Viravaidya …
    ce reportage m’a donné envie d’aider.
    je suis venue déjà en Thaïlande et j’ai adoré cette culture….
    je serais intéressé à rencontrer des bénévoles français et avoir des adresses en Thaïlande aidant et s’occupant des personnes avec le sida..
    comment faire ou monter aussi un projet ( Cabbages & Condoms) ou petit (cooffee and condom)..
    je n’ai pas beaucoup d’argent,je ne parle pas thaïlandais n’y anglais,mais je pense avoir un énorme cœur pour vous aidez..
    dans l’attente d’une réponse recevez monsieur ou madame mes salutations distingués..

  2. Christophe (7 comments) says:

    J’avais déjà entendu parler de ce leu mais n’y suis jamais allé, pour l’instant 😉
    Remarque, tu amènes une fille là-bas, le message passe de lui-même et si elle en prends un, c’est dans la poche 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2018 All Rights Reserved.