Le Wat Rong Khun ou Temple Blanc

Situé près de la ville de Chiang Rai, environ 10 kilomètres au sud, se trouve le Wat Rong Khun ou Temple Blanc. Le Temple Blanc est devenu un monument national et, l’un des temples les plus connus dans le pays, il attire un nombre croissant de visiteurs chaque année.

Wat Rong Khun est unique est unique par rapport à d’autres temples en ce sens qu’il a été construit entièrement de couleur blanc éclatant avec des reflets étincelants de mosaïques de verre miroir intégrés dans le plâtre blanc. Le temple est l’idée de Chalermchai Kositpipat, l’un des artistes les plus renommés de Thaïlande, qui voulait construire un temple tout en blanc pour signifier la pureté du Seigneur Bouddha et les miroirs utilisés signifient sa sagesse, qui « brille sur toute la Terre et l’Univers. » L’artiste a mis sa croyance religieuse et le désir d’enrichir le bouddhisme en Thaïlande dans sa conception de l’art contemporain. La construction du Temple Blanc est le travail majeur de Khun Chalermchai, qu’il désigne comme une offrande à Bouddha et à son pays bien-aimé.

Sa construction a commencé en 1997 dans son village natal. Tout comme la cathédrale de la Sagrada Familia de Barcelone, le non-conventionnel temple bouddhiste est encore en construction et certains disent qu’il ne sera pas terminé dans les 100 prochaines années.

Il est prévu qu’il comporte neuf bâtiments, l’ubosot (chapelle), la pagode, l’ermitage, un crématorium, salle de monastère, salle de prédication, le musée, un pavillon, et des salles de repos qui seront construits sur une superficie de 7 rai (environ 3 hectares).

Le pont qui mène à l’Ubosot représente la traversée au travers des cycles de renaissance vers la Demeure du Bouddha. Le petit demi-cercle avant le pont représente le monde humain. Le grand cercle avec des crocs est la bouche de Rahu, la passion et le désir doivent être jetés dans la bouche du roi démon pour se purifier avant d’aller à l’intérieur de la maison de Boudha, il s’agit d’une représentation de l’enfer et de ses souffrances aiguës.

Toutes les peintures à l’intérieur de l’Ubosot) ont des tons d’or. L’élément le plus étonnant de la conception est la présence d’images contemporaines, de Schwarzenegger, Spiderman, Batman, Superman, Avatar, mais également G.W. Bush et Ben Laden.

Sur la gauche du temple sont construites des toilettes dorées par lesquelles Chalermchai semble transférer un message caché aux visiteur : la beauté en toutes choses!

Selon les enseignements du Bouddha il faut s’abstenir de toutes sortes de drogues, y compris l’alcool et les cigarettes.

Chalermchai Kositpipat a donc crée des indicateurs placés dans l’enceinte du temple, mais on trouve ces rappels à d’autres endroits.

Chalermchai souhaite que Wat Rong Khun devienne un centre d’apprentissage et de méditation et permette la pratique du dharma et l’acquisition des bénéfices de l’enseignement du Bouddha. La vidéo suivante donne un excellent aperçu de ce temple, mais le son est vraiment de mauvaise qualité…!

Chalermchai Kositpipat a également construit la tour horloge de Chiang Rai en 2008, en célébration du 80eme anniversaire du Roi Bhumiphol. Elle marque le centre de la Ville. Elle s’élève à 15m et est conçue dans un style typique de l’art thaï.

One Response to Le Wat Rong Khun ou Temple Blanc

  1. Patrick (7 comments) says:

    Je n’ai jamais vu ce temple et il a l’air Magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*