Aventure à Mae Hong Son

Mae Hong Son est une petite ville thaïlandaise de la province du même nom, au Nord-Ouest du Royaume. Souvent associée à la ville de Paï, Mae Hong Son est située à 290Km de Chiang Mai par la route mais à peine à 150Km à vol d’oiseau !

Map-2

Se rendre à Mae Hong Son

Y aller par la route revient à franchir 1864 virages en épingle à travers les montagnes. Ce parcours relativement éprouvant aux dires des Thaïlandais, n’est pas plus terrifiant que la route qui mène d’Aix en Provence à Grenoble en passant par le col de Luce la Croix Haute.

Si vous avez choisi ce moyen de locomotion, sachez qu’à l’arrivée vous pouvez obtenir à l’office du tourisme de Mae Hong Son un « diplôme »  certifiant que vous avez franchi avec « succès » ces 1864 virages !!!

Certificat

Ayant eu l’occasion de le faire une fois par la route, je vous garanti que je m’arrange maintenant pour réserver à l’avance mes billets d’avion aller-retour Chiang Mai – Mae Hong Son. Dans ce cas là, seulement 20 minutes de vol suffisent pour se rendre à destination, temps de roulage inclus !

Que voir à Mae Hong Son ?

Parmi les nombreux treks et randonnées de Thaïlande, La région de Mae Hong Son offre de superbes découvertes. Au cours de ma première excursion dans cette province de 3 jours et 2 nuits, j’ai été accueilli par un guide privé de Mae Hong Son, dont j’avais fait la connaissance à Chiang Mai plusieurs semaines auparavant.

Arrivé en début d’après midi, Aek, mon guide, m’amena m’installer dans un bungalow qui allait me servir de pied à terre lors de ce séjour.

BungalowMaeHongSon

Une heure plus tard, deux autres Thaïlandais nous ont rejoints. L’un d’eux allait nous servir de chauffeur pour cet après midi.

Mae Aw, un petit goût de Chine

Nous voilà parti pour Mae Aw, à 44Km au Nord de Mae Hong Son, un petit village perdu en pleine montagne, peuplé de Chinois dont la descendance réside toujours sur place. On m’explique en chemin que leur activité économique réside essentiellement dans la production de thé, et effectivement de nombreux champs de théiers bordent la route qui nous mène au village.

The-1

Cette année là (2006), il y avait des échauffourées des deux cotés de la frontière (échange de tirs entre Thaïs et Birmans). En chemin nous somme tombés sur un check point de l’armée. En fait, ils voulaient juste savoir où l’on se rendait et combien de personnes nous étions, dans l’éventualité où ils aient à venir nous récupérer si les événements tournaient mal.

Milit-1

Depuis j’y suis retourné, et le check point a disparu ! 😉

Arrivé à Mae Aw, on obtient d’abord cette sensation recherchée de découvrir un village à l’autre bout du monde. Effectivement perché sur cette montagne au bord d’un lac, le cadre est superbe. L’architecture plutôt éclectique, ne fait ni thaïlandais ni chinois mais juste… étrange (voir le deuxième partie de la vidéo).

Puis on découvre de multiples boutiques vendant souvenirs,  bonbons, biscuits… et thé ! Justement je suis venu pour ça, donc on rentre dans une des échoppes. Immédiatement on nous propose de gouter différent thés, tous aussi bons les uns que les autres.

Bien entendu on ressent, avec un petit sourire intérieur, cette maladresse commerciale qui veut qu’à chaque thé gouté, la tenancière du lieu vous demande : « il est bon ? T’achète ? »… Me disant qu’il s’agit d’une production locale, artisanale, je me laisserai volontiers prendre au piège d’acheter quelques paquets de thé, de toute façon j’aime ça.

Je commence à déambuler dans le « magasin » et examine les produits de plus près ! Ah ah ah ils sont forts ces chinois ! A chaque paquet de thé que je prenais, la mention « Made in China » apparaissait 😉

TheSousVide

J’ai le même à Bangkok…

Mondialisation oblige, même perdu au sommet d’une montagne, bordée de part et d’autre par la jungle, ils étaient approvisionnés par la Chine ! Il ne me restait plus qu’à trouver des bouteilles de coca ! Perdu ce fut pepsi… 😉

Dix huit heures, le soleil se couche, nous restons sur place pour le diner, puis retournons à Mae Hong Son dormir. De retour dans mon bungalow, je règle la sonnerie de mon téléphone portable sur 5h30, demain matin après le petit déjeuner, Eak m’amène voir un village tribal de Karen à long cou.

Huay Pu Kaeng

Dans le voisinage de Mae Hong Son se trouve trois villages, faisant office de camps de réfugiés pour les tribus persécutées en Birmanie.

  • Baan Mai Nai Soi qui ne se visite pas,
  • Huai Sua Tao, le plus petit mais le plus accessible depuis Mae Hong Son. Il est donc le plus visité par les touristes bien que constitué uniquement d’une rue bordée d’échoppes de souvenirs…
  • Huay Pu Kaeng ou  Baan Nam Phiang Din, certainement le plus authentique et le plus proche de la frontière birmane. Aucune route n’y mène, situé au bord de la rivière Pai, c’est donc en bateau que nous nous y rendrons.

BaanNamPhiangDinMap

Equipés de nos gilets de sauvetage, nous embarquons sur cette pirogue motorisée qui doit nous amené à destination. Le paysage sur le trajet est magnifique,  la vue sur la jungle se jetant le long de la rivière me grise à la pensée que je vis enfin ce petit moment d’aventure que je désirais connaitre.

A l’approche du village nous accostons sur un terre-plein faisant office de « port » ! Eak part régler nos droits d’entrées dans le camp. Dix minutes plus tard, il réapparait, nous pouvons nous aventurer dans le village.

Bien que nous croisions quelques occidentaux, il y a très peu de touristes, ça me rassure (un peu trop rapidement) sur l’authenticité du lieu. Quelques femmes Karen s’affairent à tisser, d’autres nous font signe de venir dans leur échoppe pour prendre une photo.

Souvenir-1Souvenir-2

 

Tisseuse

Sitôt la photo prise, elle nous propose d’acheter un souvenir… Tiens ça me rappelle la démarche commerciale des chinois de la veille ! C’est le jeu, je m’y plie bien volontiers tout en constatant que les bibelots proposés sont strictement les mêmes que ceux vus quelques jours plus tôt au night bazar de Chiang Mai. Amazing Thailand ! 😉

Ecole-2

Ecole-1

En remontant dans le village, nous tombons sur une école atypique où un seul instituteur enseigne sur de multiples niveaux. Constituées de petites classes, nous voyons des écoliers sortir tandis que d’autres se prélassent, pardon, travaillent en salle… ! Là c’est l’ancien prof qui a parlé 😉

Ecole-5Ecole-4

 

Ecole-3

Sur le chemin nous ramenant vers notre embarcation, nous sommes à nouveau interpellés par une jeune femme Karen qui tenait elle aussi une échoppe. Qu’elle ne fut ma surprise en découvrant qu’elle s’exprimait non seulement parfaitement en anglais mais était capable de prononcer quelques phrases courtes en français !!!

KarenParlantFrancais

Pour le fin mot de l’histoire, elle nous révéla qu’elle avait poursuivi des études à Chiang Mai et qu’elle était de retour au village pour passer du temps dans sa famille… !

De retour à la pirogue, nous partons pour un autre point de chute afin d’effectuer une randonnée en éléphants en lisière de la jungle.

Elephant-4

La première rencontre avec l’animal est impressionnante la première fois. La randonnée s’avère tout compte fait plus confortable que je ne l’aurais imaginé. Notre cornac aura même l’amabilité de nous faire prendre sa place afin d’immortaliser le souvenir !

Tip, tip… 😉

Elephant-2Elephant-3

 

Elephant-1

Le soir, Aek me proposa d’aller dans un restaurant thaïlandais de Mae Hong Son qui était particulièrement côté. Il était effectivement très dépaysant, 80% des clients étaient français !!!

Un tour opérateur faisait escale en fait au même moment dans ce restaurant. 😉

Vidéo : Mon trip à Mae Hong Son

Nous avons en suite enchainé dans une « discothèque » thaïlandaise. A la place d’un DJ, un orchestre jouait divers morceaux de musique aussi bien modernes que traditionnelles. La discothèque ressemblait à une salle de restaurant, décorée comme une discothèque occidentale. On pouvait y commander à boire et à manger. N’ayant pas de piste de danse proprement dite, les clients dansaient entre les tables. L’expérience était particulièrement charmante et me faisait penser aux guinguettes dont mon père m’avait tant parlé dans mon enfance en France…

Dernière nuit et petit déjeuner sur la marché puis Aek m’a raccompagné à l’aéroport pour mon retour à Chiang Mai.

Un an après j’y suis revenu, Aek m’a fait découvrir d’autres places de cette province, mais ce sera l’objet d’un autre article…

 

A Lire sur les ballades et randonnées aussi :

Trekking dans le nord de la Thaïlande : A la rencontre des tribus montagnardes

Ratchadamnoen Klang Avenue à Bangkok

Vélo en Thaïlande 1 : Balades à vélo dans Bangkok

Vélo en Thaïlande 2 : Eco-tour à vélo dans Bangkok

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 24 mai 2013
Filed in category: Autres Provinces, and tagged with: , , ,

One Response to Aventure à Mae Hong Son

  1. Brice (35 comments) says:

    Un beau métier que tu fais là 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code