Lopburi : De la préhistoire au Royaume de Lavo

Préhistoire :

On trouve des traces humaines dans la province de Lopburi datant de la préhistoire. Celles-ci sont exposées au musée abrité au Phra Narai Ratchaniwet aussi appelé « Palais du Roi Narai » dans le pavillon Phiman Mongkut.

PavillonPhimanMongkut

Pavillon Phiman Mongkut

Antiquité (de 0 à 550 de notre ère):

D’après les vestiges historiques du Royaume du Funan, principalement retrouvés au Cambodge, il s’agissait d’une culture indianisée dont les reliques écrites sont en sanskrit. Hormis ces vestiges, les sources d’informations sur ce Royaume proviennent de missions chinoises (entre 245 et 250). Les Chinois beaucoup plus « civilisés » à l’époque, consignaient par écrit (conservés jusqu’à nos jours) ces rapports de missions.

Pour la petite histoire, le Funan allié avec le Champa attaquèrent la province chinoise du Tonkin dans les années 270. Plusieurs années plus tard la situation se renversa, et en 357 le Funan fut à son tour sous la tutelle de la Chine jusqu’au Vème siècle.

RoyaumeFunan

Royaume du Funan

C’est ainsi que l’on sait que ce Royaume à son apogée, s’étendait du Sud de la Malaisie et englobait la majeure partie de la Birmanie, Thaïlande, Laos, Cambodge et la partie Sud du Vietnam. Concernant les habitants, les écrits chinois rapportent qu’ils étaient tous « laids et noirs avec des cheveux frisés, allant nus et nu-pied »…

C’est en 450 de cette ère que fut créée par Phraya Kalavarnadit, la ville de Lavo (l’actuelle Lopburi) une cité-état dont le premier Roi en fut son fondateur. Il s’agissait d’un Royaume vassal de celui du Funan.

Des dissensions internes au Royaume du Funan, essentiellement dues au peuple Chenla (Khmer) brisèrent l’unité du Funan, pour aboutir à la création du Royaume Chenla (VIème siècle) regroupant le Cambodge, le Sud du Laos et le Sud du Vietnam.

RoyaumeChenla

Royaume Chenla

Moyen âge :

Profitant de l’émiettement du Funan, les Môns qui peuplaient le Sud de la Birmanie et la vallée de la Chao Phraya (celle-ci était aussi peuplée de Wa, des Môn-Khmers), fondèrent le Royaume Dvâravatî au VIème siècle. Lavo, ancien nom de Lopburi, faisait partie des villes principales de ce Royaume.

RoyaumeDvaravati

Royaume Dvâravatî

L’histoire retiendra principalement de la période Dvâravatî, qu’elle correspondra à l’introduction du Bouddhisme en Asie du Sud-Est depuis l’Inde.

On parle plus de période Dvâravatî que de Royaume Dvâravatî. En effet, en ces temps reculés un Royaume dominant était constitué de sous-Royaume voire de cité-états. Ces derniers avaient pour Roi, majoritairement un des enfants ou un membre de la famille royale du Royaume dominant.

Au VIIème siècle, sous la pression des Khmers, une partie des Môns migrèrent vers le Nord de l’actuelle Thaïlande et fondèrent le Royaume de Hariphunchai à Lamphun (Hariphunchai étant l’ancien nom de la ville de Lamphun), tandis qu’au Sud l’entité politique d’influence Khmer constitua le Royaume de Lavo. Lavo (Lopburi) en demeura la capitale jusqu’au XIème siècle avant d’être transférée à Ayutthaya.

RoyaumesLavoEtHaripunchai

Royaume Lavo (bleu clair) et Royaume d’Hariphunchai (vert)

ATTENTION : Ayutthaya n’était pas encore un Royaume Thaï. Les Thaïs n’étaient pas présents en Thaïlande à cette époque là, où du moins en minorité. Quitte à faire grincer des dents, il faut comprendre que les Môns étaient les Gaulois de la Thaïlande actuelle et du Sud Birman.

A suivre

L’arrivée des Thaïs avec

  • Lopburi : Du Royaume du Lavo à nos jours

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 19 mars 2013
Filed in category: Autres Provinces, Histoire,

Comments are closed.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2020 All Rights Reserved.