Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php:375) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/index/index.php on line 54
Billet littéraire de Dominique : « Une histoire vieille comme la pluie  » et « L’ombre blanche » | Expatriation en Thailande

Billet littéraire de Dominique : « Une histoire vieille comme la pluie  » et « L’ombre blanche »

SANE SANGSUK : Une histoire vieille comme la pluie

Ed du Seuil 2004 Traduction Marcel Barang

L’intensité du récit envoute. La jungle constitue une symphonie du monde dans sa dernière splendeur mais l’angoisse assourdit peu à peu. Les vieilles histoires s’effacent devant un suspens dont la progression magistralement maîtrisée et le tragique emportent le lecteur.

Un vieux bonze se remémore le temps où, jeune marié vivant en lisière de la jungle, lui et sa courageuse épouse se colletaient à son exubérance, ses animaux sauvages et ses génies malfaisants, y compris ses tigres mangeurs d’hommes.

 
 

SANE SANGSUK : L’ombre blanche

Ed du Seuil 2001  Traduction de Marcel Barang

L’ombre blanche ou portrait de l’artiste en jeune vaurien.

Dans un Bangkok violent où la misère et la débauche, les sentiments exacerbés, les amitiés naïves, les trahisons et le crime constituent le seul bagage de héros anticonformistes et sans concession. Tableau tragique et comique de la course au bonheur. Dans ce roman autobiographique Sane Sangsuk livre une descente aux enfers d’un sombre lyrisme et d’un humour désespèré, confession diabolique d’un désir de sainteté, de la quête sauvage d’une innocence impossible. Cette danse d’amour et de mort pulvérise les clichés platement racoleurs sur un pays thaï qui ne serait qu’un refuge hédoniste ou bouddhiste de notre ère post moderne.

La littérature thaï sort du bois avec ce chef-d’œuvre à couper le souffle de Saneh Sangsuk. Comme dans tout grand livre, les styles se chevauchent, introspection, journalisme, critique sociale, etc. Mais c’est surtout une suite hallucinante d’histoires d’amour. Pas d’exotisme superflu, Saneh Sangksuk nous décrit la société thaïlandaise par le menu de ses tabous, violence et sexe en premier plan, angoisse et poésie à l’arrière-plan.  (Avis d’un lecteur)

 

Posted by at 31 mars 2012
Filed in category: Livres, and tagged with: , ,

Comments are closed.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2022 All Rights Reserved.