Vente aux enchères au River City à Bangkok

River City, les ventes aux enchères :

River City à Bangkok est un centre commercial bien connu spécialisé dans la vente d’antiquités. Il comprend 4 étages de boutiques vendant des antiquités, des galeries d’art et d’artisanat, des bijoux, des produits en cuir, des souvenirs, des produits en soie thaïlandaise mais aussi des boutiques de tailleur et des restaurants.

La plupart des magasins d’antiquités sont situés à partir du 1er étage.

Il y a un débat au sujet des magasins d’antiquités. Beaucoup de personnes pensent que c’est un piège à touristes avec des prix gonflés et des «antiquités» qui pourraient bien avoir été faites hier et juste au coin de la rue. Un autre débat existe sur l’origine des objets présentés, alimenté par des interventions policières et des brigades de contrôle du trafic d’œuvres d’art, en particulier d’origine khmère. Dans ce domaine les contrôles se sont multiplies a la source, au Cambodge.

Ayez à l’esprit, vous devez faire attention à ce que vous achetez et combien vous payez, il va falloir négocier! Il vous est suggéré de n’acheter que si vous savez ce que vous achetez à moins bien sûr que vous n’ayez beaucoup d’argent!

Vente aux enchères :

Un autre moyen d’acheter des antiquités en aillant une garantie d’authenticité, est de participer à la vente aux enchères qui a lieu au 4eme étage le premier samedi du mois à 13 h 30. Sont proposés à la vente essentiellement des porcelaines et des objets de décoration, asiatique mais également parfois européens.

Comment participer à la vente aux enchères ?

  • Avant le jour de la vente : l’ensemble des objets proposes sont exposés à partir du lundi précédant la vente. Un catalogue peut être acheté sur place (50 bahts). Il comprend un bref descriptif, l’estimation du prix, haute et basse, et le prix de mise en vente. Vous pouvez lors de cette exposition observer les objets.
  • Le jour de la vente : en arrivant dans la salle des ventes, vous devez vous inscrire en indiquant votre nom, c’est celui qui figurera sur la facture, et donner vos coordonnées. On vous remet alors un panonceau avec un numéro.
  • Pendant la vente : il y a une annonce en thaï tout le temps de la vente par un «commissaire-priseur thaï ». Cette annonce est reprise en anglais. Le commissaire-priseur décrit l’objet et annonce le prix de mise en vente. Si aucun acheteur ne se manifeste, il ne proposera pas l’objet à un prix inférieur, il annoncera également tout le temps de la vente l’enchère proposée. C’est lui qui fixe la progression, en général 1000 bahts jusqu’à 15.000, et 2000 bahts ensuite, plus lorsque l’objet atteint 50.000 bahts. Les éventuels acheteurs indiquent qu’ils enchérissent en levant le panonceau qui leur a été remis. Le suivi des enchères est projeté sur l’écran géant sur lequel figure la photo de l’objet à vendre. Il annonce la dernière enchère et le numéro figurant sur le panonceau de l’acheteur.
  • Après la vente : vous devez payer au bureau de la salle des ventes, en espèces ou avec une carte bancaire (des frais vous seront alors factures, 3%). Le prix à régler est celui de l’enchère, il n’y a pas de frais supplémentaire. L’objet peut être retiré immédiatement ou dans la semaine suivant la vente.

 

La salle des ventes a un site web (http://www.riversideauctionhouse.co.th/) sur lequel vous pouvez trouver le catalogue de la vente à venir (5 jours avant) et le résultat des ventes passées.

Il est intéressant de savoir que la salle des ventes est engagée par son descriptif de l’objet, ce qui présente une garantie.

River City, vente aux encheres

Addresse :
23 Trok Rongnamkhaeng, Si Phaya Pier,Yota Road,
Sampantawong, Bangkok 10100, Thailand
Tel : (66) 02 237-0077 to 78
Fax : (66) 02 237-7600

Comment s’y rendre :

Prendre le BTS jusqu’à la station Saphan Taksin. Il y a un service de navette en bateau pour River City disponible à Sathorn Pier quotidiennement de 10h00 à 20h00.

River City est à cote de l’hôtel Royal Orchid Sheraton.

A noter :

Il existe des règles d’exportation des antiquités et objets d’art. Sont autorisés à l’exportation les copies d’antiquités (ceux qui n’ont pas plus de 5 ans n’ont pas besoin d’obtenir une licence), les images de Bouddha ou les images religieuses reproduites. Mais il est possible d’obtenir une licence d’exportation. Dans les faits des règles ne s’appliquent que pour les objets exceptionnels.

Une demande de licence peut être faite en soumettant deux photos au format carte postale de l’objet, une photocopie du passeport et les objets destinés à être exportés, à la Division des musées nationaux à Bangkok, Tél. +66 2 226 1661, ou des musées nationaux à Chiang Mai, Phuket, Songkhla, Ubon Ratchathani et Udon Thani (Ban Chiang). Les demandes doivent être faites au moins 7-10 jours avant la date d’expédition ou de départ.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.