Rirkrit Tiravanija : Artiste contemporain relationnel thaïlandais

Rirkrit Tiravanija : Artiste contemporain relationnel


Rirkrit Tiravanija est un artiste contemporain qui a rejeté les objets d’art traditionnels et qui au contraire a évolué dans l’art relationnel. Ses installations explorent  le rôle social de l’artiste.

Vidéo : Présentation de l’artiste

Né en 1961 à Buenos Aires et il a grandi en Thaïlande, en Ethiopie et au Canada suivant son père, un diplomate, Rirkrit a été soumis à une série d’influences culturelles. Il a étudié à l’Ontario College of Art de Toronto (1980-84), au Banff Centre School of Fine Arts (1984), à l’Art Institut de Chicago (1984-86), et au Whitney Independent Studies Program à New York (1985 – 86). Actuellement, il partage son temps entre New York, Berlin et Chiang Mai.

Pour Rirkrit, les rituels quotidiens tels que la consommation de repas, la cuisine, les rencontres et les conversations sont les clés pour comprendre les différentes cultures. Ils sont «Art», à son avis. Depuis les années 1990, Rirkrit a aligné sa production artistique sur une éthique de l’engagement social, souvent invitant les spectateurs à habiter et à participer à son travail.  Avec « pad thai » (1990) à la galerie Paula Allen à New York, il a rejeté les objets d’art traditionnels et, à la place, a cuisiné et servi des aliments pour les visiteurs de l’exposition. Pour sa deuxième exposition personnelle à New York, qui s’est tenue à la Galerie 303 en 1992, Rirkrit a rempli les salles blanches avec des piles de défroques, transformant l’espace en quelque chose comme un entrepôt de stockage.

Rirkrit n’est pas un fabricant d’objets complexes, mais dans un monde déchiré du marché de l’art, il est resté, depuis le début des années 90, un conceptualiste indéfectible. La non-matérialité de ses projets, la façon de présenter la vie quotidienne et la pratique, lui ont valu un rôle clé dans le développement de l’art relationnel. Il a continué à présenter l’ordinaire et le quotidien dans des lieux d’exposition et à élargir le concept de l’art contemporain au fil des ans. Dans des galeries et musées à travers le monde, il a préparé les repas et nourri les visiteurs, diffuser des programmes de radio en direct, installé des espaces sociaux pour l’enseignement et la discussion, mis en place des appartements à vivre ou les visiteurs pouvaient  démonter, pendant toute la durée de l’exposition, portes et et fenêtres et les appuyer contre les parois…

Rirkrit a eu de nombreuses exposition en solo, au Drawing Center à New York (2008), au Musée d’Art Moderne de New York (1997), à Los Angeles au County Museum of Art (1999); au Center for Contemporary Art a Kitakyushu, au Japon ( 2000); Secession à Vienne (2002), à la Galerie Zeitgenössische à Leipzig (2003); à l’Ikon Gallery à Birmingham (2003-04). Son travail a été reconnu par plusieurs prix et bourses, dont un prix de la Fondation Gordon Matta Clark, le prix Louis Comfort Tiffany (1993), le prix Lucelia de l’Art Smithsonian American Museum(2003), et le Prix Hugo Boss du Guggenheim Museum à New York (2004).

[Citation]
« Ce n’est pas ce que vous voyez ce qui est important, mais ce qui se passe entre les gens. »

Vidéo : interview à l’Art Basel en 2011 et présentation en français

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

 

Posted by at 18 juin 2012
Filed in category: Artiste, Célébrités, and tagged with: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.