Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php:375) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/index/index.php on line 54
Dossier Muay Thaï (6/8) : Damien Alamos | Expatriation en Thailande

Dossier Muay Thaï (6/8) : Damien Alamos

Damien Alamos « Sing Khao » : Le lion blanc :

Champion du monde le 10 février 2012 au stade Lumpinee à Bangkok.

 

 

 

 

 

 

(Ces informations sont extraites du site  Siam Fight Mag).

« Damien Alamos baigne dans le Muay Thai depuis son enfance, il a ça dans le sang et cela se ressent dans sa boxe, il combat comme les thaïs. En plus d’être technique, il a un gros cœur et les grands défis ne l’effraie pas. »

« Le jeune Damien Alamos a commencé par la boxe française à l’âge de 8 ans. Puis à 10 ans il a débuté le Muay Thai. Il a tout de suite fait de la compétition.  Le club où il a démarré s’appelle  l’Impact Aquitaine à Bordeaux. Ce club est dirigé par Rodrigo Alamos qui est l’oncle de Damien et son entraineur depuis toujours. »

« A seulement 14 ans il fait son premier combat « Pro » en Thaïlande sur l’Ile de Koh Samui. Jusqu’à 17 ans il combat en France mais il va souvent à l’étranger pour pouvoir boxer en « combat total ». A 18 ans il remporte le titre de champion de France classe A. L’année d’après, en 2010, à seulement 19 ans, à Bangkok, dans le stadium du Lumpinee plein à craquer,  il ravie la ceinture de Champion du Monde WPMF au tenant du titre, l’Iranien Abass Ahmadi. La même année à Bordeaux il prend aussi la ceinture de Champion d’Europe WPMF à l’espagnol Niko Barbera Rocamora !« 

« Depuis qu’il a 14 ans Damien va régulièrement en Thaïlande. Il a testé plusieurs camps d’entrainement, le premier camp où il s’est entrainé est le célèbre camp Por Pramuk de la Star Buakaw. Ensuite il est allé au Jocky Gym, au Lukbanyai, au Baan Muay Thai (avec l’équipe de France) et enfin au légendaire camp Somrak Khamsing. Chez Somrak, en 2009, il va rester quatre mois et boxé deux fois pour Somrak, avec deux victoires au Lumpinee Stadium.« 

« Damien c’est installé en Thaïlande en août 2009 pour pouvoir assouvir sa passion du Muay Thai et surtout combattre toute l’année au royaume du Muay. En décembre 2009, il pose définitivement ses valises sur l’île paradisiaque de Phuket. Aujourd’hui il s’entraine au camp Singpatong, dans la station balnéaire de Patong Beach, ce camp est devenu son camp fétiche car depuis qu’il y est, il n’apporte que des bons résultats…« 

« Le Singpatong est un camp où l’entraînement est réputé pour être très dur, «Sing» veut dire Lion et «Patong» fait référence à la célèbre station balnéaire de Phuket. Le Singpatong, «Les Lions de Patong», Damien fait dorénavant partie du clan des lions. L’entraînement ici est très physique et basé sur l’endurance avec énormément de séances de corps à corps. Il combat pour le camp Singpatong sous le nom de Damien Singpatong Gym. Mais pour certains combat il peut aussi combattre sous le nom de Damien Kwaythong Gym (Kwaythong est le plus gros sponsor pour la TV7).« 

« Le jeune Alamos s’est fait remarquer dans le très relevé circuit thaïlandais, si bien que le 6 mars 2011, il se voit proposé un combat pour la ceinture TV7 contre le thaïlandais Aphisak KT Gym.  Cette ceinture de ce stade mythique n’a jamais été disputée par un étranger. Le stade TV7 qui appartient au célèbre promoteur Mr Peerapong Theeradejpong (Mister Chun) fait partie des quatre plus importants stades du pays avec celui du Lumpinee, du Radja et du stade d’Omnoï. Tous les dimanches à exactement 13 H 45 les combats commencent avec six matchs dont le combat principal est le numéro 4. Quatre combats sont retransmis en direct à la télé et vont être vus par dix millions de téléspectateurs. Tous les dimanches c’est un record d’audience qui se reproduit tout le long de l’année avec plus de 50 galas annuel. Les étrangers qui ont eu la chance de combattre face à des champions thaïlandais dans ce fameux stade sont très rares. Damien est seulement le septième étranger à avoir eu l’honneur de combattre à la TV7. Finalement, la ceinture n’a pas été mise en jeux. Mais Damien a dominé le thaï dans tous les registres, techniquement, physiquement, face à un boxeur solide qui encaisse et possède une frappe très puissante. Il a d’ailleurs touché plusieurs fois Damien avec ses poings, le français était marqué au visage à la fin du combat. Alamos s’impose logiquement aux points, une belle performance dans ce stade réputé du pays. »

« Mais son plus grand challenge est à venir. En effet, le grand promoteur Chun lui offre la possibilité de combattre pour une ceinture du Lumpinee. La date est choisie, le 10 février 2012… »

« Le vendredi 10 février 2012, à 6 heures du matin, la pesé a lieu au stadium du Lumpinee. Damien est un peu plus lourd que son adversaire et doit courir pour éliminer quelques grammes.« 

« La télévision thaïlandaise est présente pour la pesé, les médias thaïs aiment les grandes rencontres entre des champions du pays et des « farangs ». Les thaïlandais sont fiers de leurs champions et plus encore quand ils battent des champions étrangers.« 

« Le fight est plus qu’engagé, Damien tient bien son rôle de challenger, il est survolté, et déstabilise complètement le thaï, au troisième rounds Alamos touche le champion encore avec son fameux crochet gauche, Kongfah est compté, il est même ouvert sur un coup de coude à la fin du round, les rounds suivant le solide thaï encaisse, résiste,  mais il est dépassé par les techniques fluides du français, l’incroyable semble se réaliser pour le jeune français,  le combat va jusqu’au bout des cinq rounds. »

«  . »Les juges rendent leur verdict, Damien gagne aux points, il est le nouveau CHAMPION DU LUMPINEE, à 21 ans ».

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article ainsi que d’autres informations sur le site de Siam Fight Mag.

Vidéo : Damien Alamos Champion du monde (France 3)

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

 

Posted by at 21 mars 2012
Filed in category: Boxe Thaï, Sport, and tagged with: ,

7 Responses to Dossier Muay Thaï (6/8) : Damien Alamos

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2022 All Rights Reserved.