Dossier Muay Thaï (2/8) : L’histoire du Muay Thaï

Les origines de Muay Thaï :

L’histoire du Muay Thai est profondément entrelacée avec l’histoire de la Thaïlande elle-même. Quand la Thaïlande était dans son processus de constitution, lors des invasions perpétuelles des pays voisins, les thaïlandais dépendaient de leur capacité à se défendre. Dans ces premiers temps seules des armes à courte portée telles que des lances et des piques étaient disponibles pour une utilisation dans la bataille. Au cours de ce genre de corps-à-corps, les méthodes de combat peuvent changer rapidement et les armes naturelles du corps comme la tête, les poings, les coudes et les pieds devaient être nécessairement utilisées. Sans aucun doute, c’est l’utilisation systématisée de ces armes naturelles, développée comme une compétence pratique pour les combats de la bataille qui allait devenir la boxe thaïlandaise.

Les premiers temps du Muay Thaï :

Il y a peu de traces écrites antérieures  au vingtième siècle de l’histoire du Muay Thai. La connaissance a été transmise par la tradition orale. Mais même en temps de paix les techniques d’autodéfense ont toujours été d’une grande importance pour les chefs et les militaires thaïs ainsi que pour la monarchie; nous pouvons être sûrs que les soldats thaïlandais ont étudié le Muay Thaï de tous temps. Le boxeur de Muay Thaï a probablement gagné de l’argent pour ses combats dès l’époque de Sukothai (1238-1377). Dans cette période la boxe thaïlandaise devint peu à peu un moyen de promotion personnelle pour la noblesse, parmi les praticiens de plus en plus habiles.  Environ 80 kilomètres au nord de Bangkok se trouve l’ancienne ville d’Ayuthaya. Cette grande cité était la capitale de la Thaïlande depuis plus de 400 ans. Un peloton de gardes d’élite a été formé pour protéger le roi. Les officiers étaient hautement qualifiés dans le Muay Thaï. Alors que son utilisation continuait en tant que technique de combats, le Muay Thai est devenu un sport que les spectateurs regardaient pour se divertir. Des variétés régionales de Muay Thai ont vu le jour avec différents styles de combat dans les différentes provinces. Par exemple, les combattants du Sud de la province de Surat Thani sont réputés pour l’utilisation de la stratégie et la tactique.

Les débuts des compétitions de Muay Thaï :

Au début du Muay Thai les boxeurs se battaient à mains nues. Il n’y a eu aucune tentative pour que les opposants se battent en fonction de leur poids. Ils avaient  seulement besoin d’exprimer la volonté de se battre. Parfois, les combattants vainqueurs pouvaient être opposés à plusieurs adversaires successifs dans la même journée. Il n’y avait pas de vraies règles. La tête a été utilisée comme une arme et il était possible de frapper dans le bas ventre. Le ring était en terre battue. Puis le combat a été découpé en rounds. Le temps de ceux-ci a été mesuré en plaçant une coquille de noix de coco avec un trou foré au travers pour que s’écoule l’eau qu’elle contenait, le round était terminé quand toute l’eau s’était écoulée. L’écorce des arbres, des coquillages, et plus tard des coussins triangulaires de kapok ont été utilisés pour protéger le bas-ventre.

Muay KAAD Chuek :

Pendant l’ère d’Ayuthaya est venu l’introduction de Muay KAAD Chuek. C’est l’utilisation de bandes de chanvre non raffiné pour protéger les doigts et les poignets. Une longueur d’environ 20 mètres était nécessaire pour entourer une seule main. L’utilisation de Muay KAAD Chuek se propagea rapidement, du fait qu’un poing lié est plus fort et mieux protégé contre les blessures qu’un non consolidé. Avant un concours le combattant peut tremper ses poings dans l’eau, ce qui risque de durcir la bande de chanvre quand elle sèche, la rendant capable de produire des blessures graves. Certaines personnes vont plus loin et affirment que les combattants trempaient leurs mains dans de la colle et du verre. Un tel concours aurait certainement fait un spectacle gore! A ce jour, un concours annuel Muay KAAD Chuek avec le Laos se tient à Nong Khai près de la frontière avec le Laos, du côté thaïlandais de la rivière Mékong. Un concours  Muay KAAD Chuek avec la Birmanie est mis en scène à Mae Sot, au sud-ouest de la Thaïlande, au cours de Sonkran (Nouvel An thaïlandais) (festivités du 12 au 14 Avril). Les boxers se battent jusqu’au KO. Si les deux concurrents restent debout à la fin du combat, le match est déclaré nul.

Les premières méthodes de formation Muay Thaï :

Dans les premiers temps l’équipement nécessaire à la formation du Muay Thai a été trouvé dans la nature. La nature légèrement spongieuse du tronc d’un bananier a été jugée apte à la pratique des coups de pied. Les plongées successives dans l’eau améliore rapidement l’endurance.

Un âge d’or pour la Thaïlande :

Avec l’ascension du Roi Chulalongkorn (Rama V) en 1868 a commencé un âge d’or pour la Thaïlande et le pays s’est développé rapidement. Ce moment de grande réforme a placé la nation sur la voie pour devenir une société moderne. Le patronage royal du Muay Thai a continué, le pays était en paix et un boom du Muay Thai a eu lieu. Le roi Rama V ayant fait construire des routes qui rendaient possibles les déplacements dans la capitale. Les combattants de Muay Thai qui avaient fait leurs preuves dans les provinces ont été invitées à la capitale pour se battre.

La boxe « Muay Thaï » s’organise :

Le premier établissement permanent de Muay Thai « aréna » a été construit en 1920 à Suam Gularb à Bangkok. Le Roi Rama VI a organisé un grand tournoi de Muay Thai. Beaucoup d’étrangers sont venus pour se mesurer aux champions en titre thaïs. Une foule immense a été accueillie et les fonds récoltés ont été utilisés pour acheter des armes pour la défense des pays. Le plancher du ring était fait de planches de bois et de roseaux fixés sur le dessus. Le temps a été mesuré en minutes et il y avait un arbitre.

Muay Thaï  -L’histoire moderne- :

Jusqu’en 1920 le KAAD Chuek était encore en usage. Suite à un événement tragique (Jia Kaegkhmen est mort sur le ring de l’aréna Lak Muang, après avoir été frappé par Pae Lieng Prasert), une nouvelle règle a été introduite. Les combattants devaient porter des gants et le KAAD Chuek a lentement disparu. Le sport a pris a partir des années 1920 le nom de Muay Thai après l’introduction de gants et d’autres éléments de la boxe occidentale. En 1928, un système de classement rudimentaire a été introduit. Il y avait un combat pour le titre en novembre de cette année et les gens accouraient pour voir le combat. L’année suivante, des protections de l’aine ont été utilisées au Siam pour la première fois. Les coups dans l’aine ont été légales jusque dans les années 1930. En 1950, un système de classement a été mis en œuvre avec huit catégories de poids. Les stades Rajadamnoen et Lumpinee ont été construits à Bangkok et les règlements standard adoptés.

Introduction des méthodes de formation modernes :

Au cours des années 1920 et 30 des formations au  Muay Thai ont été élaborées, des gymnases ont été construits. L’utilisation de gants de formation et de gants de concours ont été normalisés. Le Muay Thai est devenu un sport et un passe-temps. Chaque village met en scène des combats et des gens de tout horizon ont afflué dans ces camps de formation.

Une décennie en or pour le Muay Thai :

L’intérêt pour le Muay Thai a prospéré jusqu’aux années 1970, qui furent une décennie en or pour le Muay Thai avec l’émergence de nombreux grands combattants. Les arts martiaux orientaux ont connu un boom en général grâce aux films de Bruce Lee. Des gymnases pour le Muay Thai ont commencé à apparaître aux Etats-Unis, en Allemagne, en Hollande et en Australie.

Le Muay Thai aujourd’hui :

Après la Seconde Guerre mondiale, les boxeurs de Muay Thai ont convergé vers la capitale pour la gloire et la fortune. La gloire s’acquiert encore à Rajadamnoen ou à Lumpinee, les stades de boxe de Bangkok. Aujourd’hui, dans les villages, dans les provinces, les thaïlandais peuvent être vus regroupés autour de téléviseurs pour voir les matchs retransmis. Tous les combattants professionnels ont des noms officialisés. La première partie du nom est généralement le leur, tandis que la seconde partie est le nom du camp d’entraînement auquel ils appartiennent. Aujourd’hui beaucoup d’hommes et de femmes de tous âges profiter des sessions de formation. Il y a maintenant un Championnat du Monde de Muay Thai. C’est aussi devenu un sport amateur adopté dans de nombreux pays. Le Muay Thai est une partie essentielle de la culture thaïlandaise.

Le ring de Muay Thaï :

Aujourd’hui, le ring de Muay Thai est de la même taille que celui utilisé pour la boxe occidentale, 24 pieds carrés. Le plancher du ring est en bois avec de la toile recouverte de nattes. Traditionnellement aux quatre coins, des anneaux sont alignés avec les points cardinaux. Le coin rouge au NO, au SE le bleu. Les deux autres coins sont blancs. Ces couleurs proviennent de la boxe occidentale et ont été introduites dans les années 1920. Le coin rouge est généralement attribué au champion en titre ou au candidat dont on pense qu’il aura l’avantage.

La tradition des paris pour le Muay Thaï :

Dès les premières compétitions, chaque combat est devenu l’occasion de paris ainsi que d’un concours de fierté locale. La tradition est restée et aujourd’hui beaucoup d’argent est mis en jeu sur l’issue des combats. Regarder un combat de Muay Thai en Thaïlande vaut également la peine pour le spectacle de la frénésie des paris sportifs.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 17 mars 2012
Filed in category: Boxe Thaï, En vrac, and tagged with:

3 Responses to Dossier Muay Thaï (2/8) : L’histoire du Muay Thaï

  1. Kevin @Voyage au Vietnam (11 comments) says:

    Salut, voilà un article très complet. Pour être un fan de boxe thai et pour pratiquer je te conseille de regarder le film « Yamada » avec toutes les stars du ring thaïlandaises.

    Tu y verras le Muay Boran à l’état pur.

  2. laurent.bkk (104 comments) says:

    Merci pour l’info, Kevin!

  3. Deboxe (1 comments) says:

    Merci pour promouvoir l’information du Muay Thai.

    Khob Khun krab 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.