Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375

Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php:375) in /homepages/28/d353886293/htdocs/BlogExpatriation/wp-content/plugins/index/index.php on line 54
Apichatpong Weerasethakul : Palme d’Or au festival de Cannes en 2010 | Expatriation en Thailande

Apichatpong Weerasethakul : Palme d’Or au festival de Cannes en 2010

Apichatpong Weerasethakul : Gagnant de la Palme d’Or au festival de Cannes en 2010


Bien que le film «Hors la loi » de Rachid Bouchared soit le favori, c’est un film thaïlandais, « Oncle Boonmee celui qui se souvient de ses vies antérieures « , un conte surréaliste sur la réincarnation, qui a remporté la tant convoitée « Palme d’Or » Prix du Meilleur Film au Festival International du Film de Cannes 2010, le jury était présidé par Tim Burton.

Vidéo : Remise de la Palme

Ce fut un triomphe personnel pour le thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, car c’est un prix dont la plupart des réalisateurs de cinéma à travers le monde rêve. Au cours de son discours lors de la réception de la « Palme d’Or« , il «a remercié tous les esprits et tous les fantômes de Thaïlande, qui lui avaient permis d’être là. »

Vidéo : Interview d’Apichatpong à Palmarès magazine

Vidéo : Bande annonce Uncle Boome

Vidéo : Une critique en français du film

Apichatpong a récemment dénoncé les lois strictes de la censure thaïlandaise qui ignorent les modes de vie modernes et les attitudes, et qui, de fait, excluent les cinéastes thaïlandais de la compétition internationale.

« Gagner la Palme d’Or indique que des films thaïlandais et des cinéastes thaïlandais sont capables et dignes de gagner de hautes distinctions internationales, » a-t-il dit, « et ils devraient donc être libérés de toutes les petites contrainte qui leur sont imposées par des personnes des générations précédentes , qui sont enfermées dans leur bulle spatio-temporelle, et imposent que les générations présentes et futures ne soient pas exposées à ce qu’elles considèrent comme des « contenus inappropriés ».

Né à Bangkok, Apichatpong Weerasethakul est diplômé de l’Université de Khon Kaen avec un baccalauréat en architecture. Il a obtenu une maîtrise en beaux-arts de l’école de l’Art Institute de Chicago. Il a commencé à réaliser des courts métrages dès 1993. Depuis le début des années 1990, il tourne des films documentaires ou expérimentaux centrés principalement sur des habitants et des régions modestes de la Thaïlande.

En 1999 il a fondé sa propre société de production, « Kick the Machine » qui fournit également un soutien et des conseils à d’autres cinéastes indépendants, en plus d’être impliqué dans la réalisation de films qu’il dirige en Thaïlande.

Il avait déjà connu des succès à Cannes, avec « Blissfully Yours« , vainqueur du prix « Prix un Certain Regard » en 2002 et « Tropical Malady« , lauréat du Prix du Jury du Festival de Cannes en 2004.

En 2005, il a été consultant pour le projet Tsunami Digital Short Films, 13 films commissionnés par le Bureau pour l’Art Contemporain et la Culture du Ministère de la Culture de Thaïlande, conçus comme un hommage posthume aux victimes de la catastrophe du tsunami de 2004 en Thaïlande. dont son propre film, « Ghost of Asia » réalisé avec la française Christelle  Lheureux.

Dans la même année, Apichatpong a reçu le « Prix 2005 de la cinématographie Silpathorn« , décerné chaque année à des artistes contemporains thaïlandais.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

2 Responses to Apichatpong Weerasethakul : Palme d’Or au festival de Cannes en 2010

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2021 All Rights Reserved.