Sangkhalok : Les céramiques de Sukhothai

Un récent colloque organisé par la Bangkok University présentait la collection de Sangkhalok de l’Université. Une petite collection mais qui permettait de bien voir la diversité de cette sorte de céramique et son évolution.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Sangkhalok

Les Sangkhaloks sont une spécificité du Royaume de Sukhothai.

Le Royaume de Sukhothai a existé de 1238 à 1438 et a été créé sur les berges de la rivière Yom. Deux frères, les Rois Indraditya et Pha Mueang, donnèrent son indépendance à Sukhothai en se séparant du Royaume suzerain de Lavo (Lopburi).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Sangkhalok

Le Roi Ramkhamhaeng, dit le Fort, qui régna de 1279 à 1317 étendit le royaume vers le sud et l’ouest, ce fut l’âge d’or de Sukhothai. Il fit venir des moines de Ceylan pour propager le bouddhisme theravada. Son règne fut aussi le temps des premières relations avec la Chine de la dynastie des Yuan et l’établissement des relations commerciales.

Le plus connu des produits exportés était les céramiques Sangkhalok. Ce fut la seule période où le Siam produisit des céramiques de style chinois.

Le Royaume de Sukhothai fut annexé par le Royaume d’Ayutthaya.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Sangkhalok

Les céramiques de Sukhothai et Si Satchanalai

Ce sont celles que l’on appelle Sangkhalok. Elles étaient fabriquées dans trois sites importants qui comptaient de nombreux fours, on en a dénombré plus de 500 sur les deux rives de la Yom, en particulier à Ro Noi et Payang. Chaque site avait sa spécificité.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques de Sukhothai

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques de Sukhothai

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques de Sukhothai

Il y a plusieurs types de produits fabriqués mais on trouve spécialement des ustensiles de cuisine, comme des tasses, des bols, des plats des jarres, mais aussi des ornements architecturaux. Le Royaume de Sukhothai avait une très bonne gestion de l’eau, et tout le réseau de distribution passait par des tuyaux faits en céramique.

La production dura entre 5 et 600 ans.

Les fours de Ko Noi produisaient en majorité une céramique vernissée verte décorées de dessins noirs sur la glaçure.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques du four de Ko Noi

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques du four de Ko Noi

Ceux de Payang plutôt les vernissés bruns ou blancs mais aussi beaucoup de figurines humaines ou animales.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Payang

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Payang

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramiques Payang

La caractéristique des sangkhaloks c’est qu’ils sont faits d’argile brute mélangée à des granulats blancs. Vous voyez très bien cette composition quand vous regardez en-dessous la partie non vernissée de l’objet.

Les vernissés sont parfois décorés d’une fleur de lotus, d’un coquillage ou, c’est le motif favori, d’un poisson.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramique vernissée de Sangkhalok (motif lotus)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramique vernissée de Sangkhalok (motif coquillage)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramique vernissée de Sangkhalok (motif poisson)

On a retrouvé beaucoup d’objets dans des tombes pour accompagner le défunt, soient des objets utilitaires soient des figurines humaines ou animales.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Figurine Sangkhalok

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Figurine Sangkhalok

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Figurine Sangkhalok

Mais des figurines sangkhalok étaient aussi utilisées comme jouets par les enfants.

 

La collection qui était exposée ne proposait pas des pièces exceptionnelles mais des exemples des différents types de sangkhalok.

Vidéo :

Les plus belles pièces de sangkhalok que vous pouvez voir en Thaïlande sont exposées au musée du parc historique de Sukhothai ou à Si Satchanalai, mais aussi dans les salles des céramiques du Musée National à Bangkok.

Vous trouverez facilement de très belles copies à ramener en souvenir, mais vous pouvez aussi acheter des pièces originales à des tarifs très abordables. A la dernière vente aux enchères à laquelle j’ai assisté, se sont vendus trois plats du XVIème siècle : 3.500 bahts  (90 euros) pour un plat vernissé vert, 7.000  bahts (180 euros) chacun pour deux plats vernissés verts à décor de fleur de lotus. Faites malgré tout attention car l’exportation d’objets de plus de cent ans doit normalement faire l’objet d’une autorisation des affaires culturelles thaïlandaises. Pour ce type d’objets, qui ont été produits en grand nombre, elle serait accordée mais les démarches sont longues.

Cet article n’est qu’une « mise en bouche » d’articles plus fouillés sur les poteries et céramiques thaïlandaises.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Céramique thaïlandaise

A lire à propos d’art en Thaïlande :

Thai Art Exhibition à la Queen’s Gallery de Bangkok

« The Best Art Thesis Exhibition » 2014 à Bangkok

La coopération Thaïlande – USA au service le l’art et de l’histoire

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 29 avril 2015
Filed in category: Autres Provinces, En vrac, and tagged with: ,

One Response to Sangkhalok : Les céramiques de Sukhothai

  1. Patrick Udonthani (6 comments) says:

    Merci pour cet article très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.