Wat Sakhet et Golden Mountain à Bangkok

Un ami de Bruxelles venu me rendre visite cette semaine, désirait visiter le Wat Sakhet. Cette promenade m’a inspiré pour l’article du jour et conduit à vous présenter la « Montagne d’Or » de Bangkok.

Situé autrefois à l’extérieur des murs de la ville, le Wat Sakhet date de l’époque d’Ayuthaya. Selon la légende le Roi Rama 1er s’y arrêta et s’y purifia avant de retourner à Thonburi, alors capitale du Siam, pour y être couronné. Le temple fut alors rebaptisé Sakhet, c’est-à-dire «lavage de cheveux». Il avait été reconstruit vers 1782 par Rama 1er au pied de l’actuelle colline artificielle. Il devait accueillir le rituel de la crémation des princes et des hauts dignitaires, et être surplombé par un grand chedi doré.

Mais l’édifice s’effondra lors de la construction du fait de l’instabilité du sol. Rama III avait décidé d’élever à Bangkok une haute colline artificielle, semblable à celle qui se trouvait à Ayuthaya et qui symbolyse le Mont Meru, axe du monde dans la cosmologie hindoue. Ce fut seulement sous Rama V (Chulalongkorn) qu’on réussit vraiment à le consolider. Puis au cours de la Seconde Guerre mondiale, sa partie supérieure fut renforcée avec du ciment. Haut de 78 mètres, il est aujourd’hui visible de loin, on atteint le sommet par un escalier de 318 marches.

Vidéo : Le temple de la Montagne D’or

Jusqu’au début du 20ème siècle, l’endroit avait mauvaise réputation. La chapelle royale était devenue une véritable fosse commune pour les pauvres et les bannis : les vautours et les chiens rendaient toute crémation inutile. A la suite d’une épidémie de choléra le roi interdit la pratique.

Cette période est aujourd’hui oubliée et Bangkok est fier de sa Montagne d’Or. Chaque mois de novembre, à la pleine lune, les pèlerins gravissent la montagne pour rendre hommage aux reliques. Le lendemain a lieu une foire au pied de la colline avec estrades et restaurants.

L’architecture du temple suit le style traditionnel. L’intérieur est décoré de fresques assez modernes. Juste devant le cloître principal, un autre sanctuaire abrite un immense Bouddha debout, rapporté de Sukhothai par Rama 1er.

Le chedi doré abrite une relique de Bouddha offerte au Roi Chulalongkorn par lord Curzon alors vice-roi des Indes. L’escalier pour gravir la colline est bordé de nombreuses tombes et monuments boudhistes.

 

 

 

 

 

 

Du sommet vous aurez un magnifique panorama sur les toits vernissés du palais royal et du Wat Pho.

Vidéo : « Wat Sakhet at Golden Mountain »

Pour aller au Wat Sakhet:

Le meilleur moyen est de prendre le bateau bus sur le klong Saen Saep jusqu’au terminus Panfah Bridge Pier qui vous déposera au pied de la montagne.

A lire sur le même thème :

Ratchadamnoen Klang Avenue à Bangkok

Wat Arun : Le Temple de l’Aube

Vinmanmek Palace à Bangkok

La maison de Kukrit Pramoj arrière petit fils du Roi Rama II

 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

Posted by at 22 septembre 2012
Filed in category: Decouvrir à Bangkok, Monuments historiques, and tagged with: ,

One Response to Wat Sakhet et Golden Mountain à Bangkok

  1. Pierre (29 comments) says:

    Ca a l’air d’être un site vraiment intéressant à visiter. A mettre sur la watchlist donc 🙂

Répondre à Pierre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.