Professeur en Thaïlande : Du vocabulaire à connaitre

Eléments de vocabulaire pour votre CV

Si vous avez l’intention de venir enseigner ou plus généralement travailler en Thaïlande, vous aurez bien entendu à soumettre votre CV. Bien que ces initiales latines (Curriculum Vitae) soient internationalement connues, vous trouverez souvent la phrase « Submit your Resume » en lieu et place de « Submit your CV ».

Votre CV devra être du type anglo-saxon mais avec les adaptations qui se doivent au us et coutumes du marché de l’emploi thaïlandais. Vous trouverez sur le net de nombreux exemples de Cv anglais ou américains pour vous faire une idée de ce qu’il est attendu dans ce document.

Toutefois, lors de la préparation de votre Cv, pensez que les termes anglo-saxons pour désigner un parcours scolaires ne sont pas les mêmes qu’en France.

Si « Chulalongkorn University » (la meilleure université de Thaïlande) ne vous dit rien, pensez qu’un recruteur thaïlandais n’a jamais entendu parler de « HEC », « Polytechnique » ou de «  La Sorbonne »… Vous devrez donc préciser le rang et la nature (« Business School », « Engineer School »…) des écoles que vous avez fréquentées. Par exemple pour HEC vous mettrez « Top French Business School ».

Le tableau ci-dessous vous aidera à trouver les équivalences :

Eléments de vocabulaire dans les annonces de recrutement de professeur

Les offres d’emploi vous préciseront le niveau des classes dans lesquelles vous aurez à intervenir. Mais suivant qu’il s’agisse d’un cursus anglais, américain, indien, singapourien, australien… et j’en passe, le nombre d’écoles internationales étant légion en Thaïlande et plus particulièrement à Bangkok, vous ne risquez pas de trouver des offres formulées de la sorte « Cherche professeur de mathématiques pouvant enseigner de la seconde à la terminale »… !

Les niveaux internationalement reconnus qui servent de référence sont les cursus anglais et américains. Le tableau ci-dessous vous aidera à identifier ceux-ci par rapport à vos références :

(1) Parfois appelé “Middle School”.

(2) Certaines “High School” commencent au “9th grade”.

(3) et (4) Peuvent être regroupées en une “Primary School”.

(5) Aussi appelé « Grammar School ».

(6) Dans le cas d’un lycée professionnel on parle de « Vocational School ».

Dans le système secondaire français, deux diplômes s’obtiennent :

Le « Brevet » en troisième et le « Baccalauréat » en terminale.

Dans le système secondaire britannique, deux diplômes s’obtiennent aussi : le « GCSE » en classe de « Year 11 » et le « A Levels » en classe de « Year 13 ».

Le guide  « Le marché de l’emploi en Thaïlande »

Le guide édition 2015-2016 est par le 13 août 2015. Retrouvez à l’intérieur 103 sites dédiés au recrutement dans l’enseignement en Thaïlande.

 

 

EnSavoirPlus

 

 

A lire sur le même thème :

Vous voulez vivre et travailler en Thaïlande?

Rechercher un emploi en Thaïlande

Le contrat de travail en Thaïlande

La photo dans le cv thaïlandais

 Travailler en Thaïlande : Les recruteurs à fuir

Les salaires en Thaïlande

Etre Professeur en Thaïlande

Professeur en Thaïlande : Du vocabulaire à connaitre

Reportage : Expatriation (travail ou retraite) en Thaïlande

Travail en Thaïlande : V.I.E. Un tremplin en or pour les jeunes ambitieux

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance :

4 Responses to Professeur en Thaïlande : Du vocabulaire à connaitre

  1. sponso (2 comments) says:

    C’est aussi un peu différent en Angleterre ou en Amérique.

  2. « Très recherchés » serait exagéré! C’est plutôt les anglo-saxons les plus recherchés.
    Après tout dépend le niveau de qualification bien entendu!

  3. Paul Henri (1 comments) says:

    Salut Laurent!
    Je suis moi-même prof de Français (FLE) et il y a souvent des annonces pour travailler en université en Thaïlande. C’est pas trop mal payé, mais je pense que l’Alliance Française de Bangkok offre des salaires plus intéressants, je dirais plus de 1000 euros minimum de mémoire, mais ça peut être plus. En France les profs de FLE dans le privée ne gagnent guère mieux.

    • Bonjour Paul Henry,

      Effectivement les salaires pour les Profs de FLE ne sont généralement pas mirobolant à travers le monde et même en France…!
      Il vaut mieux si on a une licence ou mieux un Master, tenter de postuler dans une école internationale (là il y a à boire et à manger) où les salaires peuvent être largement supérieurs à ceux pratiqués en France.
      A titre indicatif, j’ai un ami cubain, professeur d’espagnol, qui fait 160.000 Bahts par mois dans une école internationale, soit 4.000€ par mois!!!
      Mais attention, il y a des écoles dites internationales où les salaires stagnent à 35.000 Bahts par mois, soit 875€ par mois!!!

Répondre à laurent @ Expatriation en Thailande Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Expatriation en Thailande.
Theme design by Themesanyar. Powered by WordPress. Copyright © 2019 All Rights Reserved.